Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
HUGGYHOME

Sur les routes d'Espagne

17 Juin 2006 , Rédigé par Seb Publié dans #PERSONNELLEMENT -MOI - JE

La Sierra Nevada - Andalucia

On en vient à se demander lequel est le plus méchant, de l’automobiliste Français ou du conducteur Espagnol.

Pourtant le Français traîne une sale réputation ...

Des sommets de fatuité se déchaînent sur la route, de la virilité à deux balles s’étale sans vergogne sous nos yeux ébahis. Je ne sais auquel attribuer la palme : au Gaulois, grand adepte de l’appel de phares, ou à l’Ibère, disciple du dépassement intempestif ? Il paraît que les Grecs sont les pires de tous, sans parler des Marocains. Il est probable qu’au fond, tout homme ne redevienne, aux commandes d’une cylindrée au moins moyenne, ce qu’il n’aurait jamais du cesser d’être : un pauvre couillu qui gueule de loin, une bête immonde, un butor, un anormal, un terroriste… Moi, j’ai eu vachement peur de ces cons, il n’y a pas d’autre mot, désolé, qui risquent ma vie. Mille bornes à louvoyer entre ces dangereux individus, chacun pour soi dans sa petite boîte en fer.

 

Le guide du routard nous conseillait faire étape à Mouchamiel, province de Valence, mais le camping avait hélas été bétonné sous un centre commercial, et c’est pourquoi j’ai décidé d’ôter (au moins provisoirement) ses majuscules au fameux guide. Voilà. Il n’a qu’à pas nous perdre.

Donc, ici, c’est un camping-usine, mais c’est vraiment parce que dans le noir, on n'a pas réussi à trouver mieux. D’innombrables errements vains a conter nous ont échoués tout contre les susnommés, au camping de la plage. Ils ne sont pas dépaysés : il y a tout ce qu’il leur faut pour qu’ils se sentent comme chez eux : supermarchés, barbecues, crèches, télés hurlantes, la bedaine en avant, les petites pétasses fan de, les voisins qui reluquent, les voisines qui persiflent…

On se casse demain. A l’aube. En courant.

En tout cas, elle nous regarde d’une drôle de manière, la mitoyenne, ne vous inquiétez pas, ma petite mère, nous non plus nous ne nous sentons pas à notre place, d ‘ailleurs, on n’a jamais bien su où qu’elle était, notre place, vous voyez bien.

Les douches sont propres, déjà.

Ha. Et on se plaint ? On ose ?

On ne se plaint pas, on déplore l’ambiance. Nuance.

J’aurais quand même bien piqué une tête dans la piscine, mais la coupe trop échancrée de mon costume de bain m’a laissé supposer que j’avais volé la pièce du bas d’un des maillots de F., ma mie. C’est une fille, avec des seins et tout.

Demain, on plonge encore au sud, c’est roots, parc naturel, petites criques et tout le bordel.

Il va falloir que l’Espagne nous sorte le grand jeu, non, parce que sinon, de quoi j’aurai l’air avec le nom tel que je le porte ? Je n’y ai vu que du béton…

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

seb 20/06/2006 20:16

Eh oui, de temps en temps je me fais de lapub. Ceci est un extrait de mon premier bouquin cracher dans le gazpacho,  publié chez Manuscrit.com, 11€99 le kilo. Pas cher. Je voulais faire un article mais j'avais pas l'inspiration.Je vous embrasse bien fort

cocole 20/06/2006 16:25

voilà des vacances qui comencent sur les chapeaux de roue!!
tu voulais être dépaysé?? c'est ça les vacances!!
allez bonne route, et vive les  castagnettes!!!

gzaviÚre 20/06/2006 11:40

je ne voudrais pas cracher dans le gazpacho mais il me semble que je connais la source de cet extrait... me trompe-je ?
tu nous en ressers une louche ? c'est pour voir si on suit bien ??

Maurovach 19/06/2006 10:26

Heureusement il y a beaucoup de touristes étrangers en Espagne...

llh 19/06/2006 08:05

parait que ça prend pas en stop en espagne