Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
HUGGYHOME

Le plus gros chat du monde (3)

31 Octobre 2007 , Rédigé par Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger Publié dans #PERSONNELLEMENT -MOI - JE

Non, ce post ne concerne pas vraiment le plus gros chat du monde.
C'est un produit d'appel, vous n'avez pas étudié ça, en marketing ?
En consultant mes stats sur over blog, j'ai remarqué que le groupe nominal  "le plus gros chat du monde" était celui qui amenait le plus de visiteurs sur mon blog. Comme j'ai constaté que mon blog rank commençait à ressembler à un chrysantème sur la tombe d'un vieil oncle oublié, alors voilà : un petit shoot de speed, et tu vas voir demain, comment que ma courbe va se remettre à bander dans le bon sens... Mais je ne parlerai pas de de ce gros chat (d'aucuns prétendent qu'il s'agit d'un hoax, mais je ne suis pas convaincu), mais en suivant les liens, vous en aurez quand même pour votre argent, allez. Je vous conseille tout de même, chers visiteurs de passage, de faire un tour sur mon blog, il ya des trucs marrants, de jolis poèmes, tout ça... Lâchez un com, vous me ferez plaisir.
Quant aux obsédés qui recherchaient la plus grosse chatte du monde, écrivez un courrier de protestation à Google, et circulez, y' a rien à voir..

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, mes amis, chers camarades,

Tu vas bien ?
C'est notre dernier jour à Berk Sur Mer, aux enfants et à moi. J'ai été content de retrouver ma tribu au nom de famille imprononçable sans exemple acoustique. C'est le bon air, ici.fabjaune.jpg
Regardez ces belles couleurs que nous avons attrapées !
Ou alors ce sont les huîtres qui nétaient pas fraîches. En passant, merci à la famille Abroissière, qui a su mettre en valeur nos teints de pêche, nos truffes humides, nos yeux vifs et nos pelages brillants.
Ces vacances -là sont finites, je repars demain, mais seul, pour le sud : j'ai une copine à laquelle j'ai deux mots à dire. J'en peux plus de ne pas la voir. Ca vous arrive de penser à quelqu'un du matin au soir ? Je suis mordu, les copains.
François G. croit que je  suis timide ; je ne le suis pas : il suffit de me laisser parler !
Boujou tout le monde !
Lire la suite

Phébus et Séléna

30 Octobre 2007 , Rédigé par Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger Publié dans #JE veux RIMER (powems)

Chaque aurore
Phébus se hausse à l'horizon
En philosophe Allemand
Blafard ou rayonnant
Parcourt toujours le même rond

Séléna
Partage la même maison
Le croise ici et là
Même si parfois
Elle n'y est pas
Ou bien seulement
D'un demi ou d'un quart

Un jour
Du clou
Elle décroche
Son fusil
D'un coup
Elle décoche
Et endigue le train-train

Il git
Abattu
Saigne par son oeil de lapin
Agonise et gémit
Dans la rue

Chaque matin
Phébus se lève encore
Continue son chemin
Car il n'est pas mortel
Refroidi
Sans plus briller pour elle
Lire la suite

Le chant des sirènes

29 Octobre 2007 , Rédigé par Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger Publié dans #BIOSPHERIQUE

In  Science Et Vie N° 1074
baji.jpg

Le dauphin de Chine appartient au passé. Après six semaines de recherches et 3500 kilomètres de fleuve parcourus, un collectif international de scientifiques vient d'annoncer la disparition du "baji". Presque aveugle, ce dauhin d'eau douce, vieux de vingt millions d'années, s'orientait grâce à  son sonar.  Il  devrait son extinction à la perturbation de son environnement par les bateaux.
Le rhytme actuel des disparitions est de 1000 à 10000 fois supérieur à celui de la dernière grande extinction qui concerna les dinosaures.


One more.
Lire la suite

Articule quand tu pètes !

27 Octobre 2007 , Rédigé par Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger

DSC04890.JPG
Aujourd'hui, je suis très calme, vous avez de la chance.
Bon.
Alors, je vous présente Fabien ; c'est mon neveu, et il me doit le respect : j'ai huit ans de plus que lui. C'est le deuxième fils de mon frère François, l'aîné de ma fratrie. Je vais pas vous faire tout le descriptif de toute ma famille*, il faut juste que vous sachiez que des neveux et des nièces, j'en ai une palanquée. Ah oui, quelque chose de très important : sur la photo, c'est celui qui est au premier plan ; derrière lui, c'est moi, qui passais justement par là, "qu'est-ce que tu branles avec mon numérique, sale gosse?", que j'étais en train de lui demander. Il faut pas laisser les enfants jouer avec le matériel, vous serez d'accord avec moi. J'espère qu'il saura mettre de sa musique en ligne, car il en compose, et de la bonne.


Ah oui aussi, je sais que je me répète, mais c'est capital : Clivillé, il faut bien le prononcer. Que ce soient mes ascendants ou bien les générations suivantes, le monde entier nous gonfle depuis des siècles à ne pas savoir articuler correctement notre nom de famille...
C'est quand même pas compliqué : Cli-vi-llé. Même les rosbifs y arrivent.
Ha mais je sais, c'est à cause de ces philologues à la con qui trouvent toujours plus malin de nous emberlificoter dans des règlements imbitables : en français, les majuscules ne prennent pas d'accent, résultat, nous, les Clivillé, nous voilà CLIVILLE pour bien entrer dans les cases, et vulgairement fancisés en Cliville, non, oui, ça sonne bien français, non mais je vous demande un peu ? Et notre fierté catalane, alors ? On a perdu une guerre, nous, vous nous avez  mis en camp à Rivesaltes comme nous sommes arrivés dans votre beau pays, faudrait pas l'oublier, alors un peu de putain de bordel de respect, c'est pas trop demander, j'espère ???
Je vous aime bien quand même, allez, vive la France, le pays du droit de l'homme et du cynisme institutionnel.
Désormais Fabien Clivillé écrira sur ce blog quand bon lui semblera, car je lui ai donné les clefs, oui, avec un f mais arrêtez de m'embrouiller avec des détails, vous commencez vraiment à me courrir sur l'haricot à tout le temps pinailler comme ça.
Bref, regardez bien la signature, et ne confondez pas nos prénoms non plus, parce que là ce serait le comble ; pour le coup, je serais vraiment capable de péter un plomb.
Vous aurez été prévenus.






Si vous voulez découvrir une famille, allez donc faire un tour en suivant le crocodi-lien.
Lire la suite

Pffff !

27 Octobre 2007 , Rédigé par Fabien Clivillé, neveu de Sébastien Publié dans #JE veux RIMER (powems)

Agréable accoutumance au béguin
Foudroyant
Grandiose
Il apparaît et explose
Aux plus exigeants
Parfois ne dure
Trop souvent éphemère
Sentiment de compassion
On remet les pendules à l'heure
Et les leurres redeviennent foison

Lire la suite

One more time

27 Octobre 2007 , Rédigé par Fabien Clivillé, neveu de Sébastien Publié dans #JE veux RIMER (powems)

Bouche pâteuse, yeux qui collent
Vapeur du réveil, encore à jeun
Bientôt ivre de ma journée
Sans forcer ni mollir
Mon but se dessine
Et ma vie prend vie jusqu'à la nuit
Bientôt...




Lire la suite

Riante Berk-Plage

27 Octobre 2007 , Rédigé par Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger

Salut les copains
Pff. J'ai squatté le PC portable à mon frangin... J'aime pas dire du mal des gens, mais là, il est vraiment trop petit, son clavier ; j'ai l'impression d'avoir trop de doigts ! Je laisserai une plainte par écrit en partant.
Ici,  c'est Berk. Prononcez Beark, ou Beurk, selon votre accent. Mon fils aîné  apprend à faire du vélo sans roulettes, comme il sait faire à l'école ; seulement,  à l'école  maternelle, les byclous sont à pignon fixe,  tandis qu'ici, il est à chaîne. Dire que les mecs des premiers tours de France ne connaissaient pas les vitesses...  Ils se dopaient-déjà- au calva -surtout les Normands. La chaîne, ça a ses inconvénients :  mon fiston est en train de se bleuir les tibias. C'est le métier qui rentre.
Ici,  c'est chez mon frère Laurent.  J'aime bien y venir, retrouver ma tribu. Nous ne sommes pas originaires du Pas de Calais, mais bon, la vie a fait que. 
(Tiens !  une phrase à compléter soi-même !)
Berk, c'est la plage, les dunes, la tranquilité, le vélo à deux roues.
Je vous bise fort.plage3.jpg
Lire la suite

Un jour sans fin

26 Octobre 2007 , Rédigé par Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger Publié dans #JE veux RIMER (powems)

Ne t'endors pas
Reste encore
Eclaircis-toi la voix
Pour dire de ces choses 
Importantes
Des peut-être
Des maintenant
Des ici
Tu n'exiges rien
Vive
Noire
Et lumineuse

Lire la suite

PRUDENCE SUR LA ROUTE

23 Octobre 2007 , Rédigé par Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger Publié dans #JE veux RIMER (powems)

Allo ?
J'échange volontiers :
deux barils 
De quart d'heure américain
Contre un baril
D'années heureuses,
Alors
Raccroche !
Patience sur la route...

Lire la suite

CONTRASTES AU MATIN

22 Octobre 2007 , Rédigé par Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger Publié dans #JE veux RIMER (powems)

Tu emmielles 
Ton thé...

Tu croques
Un petit pain au lait...
Tu fais des efforts
De pro-non-ci-a-tion...
Tu te ranimes
Et tu sens que ça vient de l'intérieur...
Les yeux encore chauds
D'une nuit torride...
Et moi !
Je cours !
Comme un drogué !
Après un fix de café !
En retard !
Un bisou !
Dans le cou !

Lire la suite
1 2 3 > >>