Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
HUGGYHOME

Je vais dire du bien de quelqu'un !

27 Décembre 2012 , Rédigé par Hagaär Dünor-Toxic Avenger Publié dans #LES JUSTES

Je me tâtais pour dire du bien de quelqu'un, pour une fois...

Mais franchement, c'est trop difficile ! 

Il y a bien Cavanna, mon auteur français préféré, mais bon, il est un peu con. La bonne poire, quoi :des empaffés lui ont piqué son journal, son bébé, un journal qui vous provoquerait des mai 68 et des printemps arabes, oui, ce genre de journal, que j'ai tant aimé, et qui n'est plus qu'une feuille nombriliste et (horreur) sérieuse ! Lui qui pensaient que c'étaient ses amis...

Déjà, j'aimais pas Philippe Val, depuis qu'il avait viré Lefred-Thouron, pour ceux qui s'en rappellent, qui avait fait un dessin ma foi très drôle sur Font, qui s'était fait chopé comme pédophile. Si je ne me souviens pas de la nature du dessin, je me souviens bien que j'avais adoré. Ensuite Val a dîné en ville, et il est devenu directeur de France Inter, il s'est farci Guillon, et d'autres... De toute façons, Val, moi, je ne le touvais déjà pas drôle quand il était humoriste. Ca se sentait que c'était contre-nature. Son compère amateur de mineures, lui, il me faisait péter de rire, mais depuis il n'en a plus jamais eu l'occasion. 

Cavanna a bien eu raison de leur chier dans les bottes. A 87 ans, faut le faire. Cavanna est un sacré bonhomme, et il faut lire LUNE DE MIEL, chez Gallimard ou en poche ; à la page 3, j'étais déjà en train de rire et de pleurer, je morvais partout, et je m'étouffais dans ma bave, c'était très agréable et très désagréable à la fois... A essayer, vous qui aimez les sensations fortes et l'écriture imprimée !

Lire la suite

La fin du monde n'a pas eu lieu

23 Décembre 2012 , Rédigé par Hagaär Dünor-Toxic Avenger Publié dans #BIOSPHERIQUE

Oui, je sais, c'est facile de triompher après coup.

Si la fin du monde avait eu lieu, j'aurais titré ce post "finalement, la fin du monde a bien eu lieu".

Quoique (mise en abîme, comme on aipme dire à France Inter" dans l'émission de critiques le Masque et la plume), si elle avait eu lieu, je ne serais plus là pour l'écrire. Ou, si j'y étais, c'est Internet qui ne serait plus là.

A ce moment-là, j'aurais fait une petite affiche que j'aurais collée dans les ruines encore fumantes : j'aurais bien trouvé un moignon de mur, une pierre encore debout sur une autre pierre, je l'aurais bien trouvée, quand même !

J'y aurais dénoncé (en vrac) l'islam radical, la société de consommation, le duel Coppé - Fillon, les autorités qui nous ont caché les extraterrestres, les socialos qui s'apprêtent à autoriser le mariage de pédés et de gouines, le lait stérilisé UHT dans le camembert AOC, les assistés sociaux, Dieu et le Diable, la collusion entre Jean-Luc Mélanchon et Michel Drucker, l'incompétence des astronomes, les enfants roumains qui pickpockètent dans le métro, et surtout les juifs qui font rien qu'à nous boire le sang des enfants et qu'à nous comploter pour nous détruire l'humanité.

Non, au lieu de ça, je vais continuer à critiquer les vrais gens, parce des fois, critiquer les vrais gens, ça m'énerve.

Lire la suite

Je n'arrive pas à m'y faire

19 Décembre 2012 , Rédigé par Hagaär Dünor-Toxic Avenger Publié dans #BIOSPHERIQUE

Voilà le message de Céline Dion : "Vous m'avez tellement manqué", en couverture de Téléstar.

C'est marrant, hein, mais, à moi, Céline Dion, elle ne m'a pas manqué du tout : J'ai l'impression qu'elle a toujours été là, elle ou un de ses avatars.

Les obséquiosités, j'ai toujours eu du mal avec.

De toutes façons, Céline Dion, j'ai toujours eu du mal. Pas mon genre, quoi. Pas assez rock 'n roll. Alors je vais m'arrêter là, sinon je sens que je pourrais être méchant. C'est le monde qui est comme ça, avec ses produits marketing, ces valeurs ajoutées, ces fausses dents blanches et bien plantées, ces postures artificielles, ces lieu-communs dégoulinants-sirupeux des commerçants qui font semblant d'être vos amis ; pour mieux vous faire les poches...

 


Lire la suite

Vivement la retraite

17 Décembre 2012 , Rédigé par Hagaär Dünor-Toxic Avenger Publié dans #BIOSPHERIQUE

Je sais pas vous, mais moi, j'en ai ma claque de voir la tronche à Michel Drucker partout, à la télé à la radio, dans les journaux... C'est pas joli joli de faire travailler les vieux alors qu'il y a plein de jeunes qui attendent la place ; quoiqu'il paraîtrait que Druker il cotise en France et tout, et un sacré paquet, hein !

Bon, il construit sa villa au beau milieu d'une zone naturelle protégée sans permis de construire, mais ça, il a le droit : quand on est riche et célèbre, on est au-dessus des lois. Faudra vous-y faire, tas de prolos, salauds de pauvres, cochons de payeurs !

Lire la suite

L'esprit de Noël

14 Décembre 2012 , Rédigé par Hagaär Dünor-Toxic Avenger

Ça sera bientôt le réveillon de Noël !

En général, dans les réunions de famille, les règles d’autorité parentales sont inversées : les parents des gosses qui se lèvent tout le temps tiennent à ce qu’ils restent bien assis, et les parents de ceux qui restent à table les encouragent à faire n’importe quoi. Enfin, c’est la situation jusqu’à la fin de la première entrée…

Ensuite, les enfants ne réapparaissent qu’au moment des frites, des glaces ou des cadeaux : on est là pour picoler, aussi, et on n’a pas envie de s’encombrer de braillards intenables ou péremptoires.

Entre cousins, ils redécouvriront les jeux anciens, cachés sous les table, ils se tripoteront un peu au papa et à la maman, ils joueront au docteur, les indiens massacreront les cow-boys dans les escaliers … Vers 23H30, il y aura un vrai blessé, et tout le monde se réconciliera devant les montagnes de cadeaux qui serviront à peine.

Lire la suite

TEST : Toujours plus loin, toujours plus haut ?

5 Décembre 2012 , Rédigé par Hagaär Dünor-Toxic Avenger

Lors d'un dîner en ville, vous vous faites chier. Vous en profitez pour :

A Vous faire un fix en loucedé sous la table

B Réfléchir à une recette de cocktail pastaga-nuoknuam-bière

 

Votre proprio vous réclame un papelard :

A Fichtre : vous vous en êtes déjà servi pour faire des filtres

B Vous l’aviez plié en sous-bock ; vous l’exhumez du bordel de la table basse, constellé de taches (salade tomates oignons)

 

Vous croisez une ancienne du lycée. Vous pensez :

A "Je suis sûr qu’elle sait où trouver des buvards"

B "Je suis sûr que j’ai déjà rencontré cette éléphante rose"

 

Votre style c’est plutôt :

A Survêt Dolce Gabana, baskets Nike, casquette Kappa, polo Antony Morato, montre Gucci

B Dock Martin's coquées, bombers Fangeux, crête Fin de Semaine, tee-shirt Piss Off, jamais de montre

 

Vendredi 23h. Un pote qui ne sait pas où dormir vous demande l’hospitalité. Vous lui dîtes :

A "T’as ketchoz ?"

B "Tu préfères pas qu’on se retrouve à la Boîte à Bières avant ?"

 

Comment préparez-vous vos vacances ?

A En prévision de votre voyage aux Pays-Bas, vous aménagez des caches dans vos bagages

B Vous partez comme vous êtes, vous squatterez avec d’autres crasseux hirsutes au bord de la mer

 

D’après votre expérience, l’intuition, c’est :

A Le meilleur moyen pour repérer un mauvais plan et ne pas se faire carotter

B De sentir quel sera le verre de trop, mais le boire quand même

 

Vous tombez ahuri devant un costard hors de prix :

A Vous comptez combien de pots belges vous allez vous taper avec une somme pareille

B Vous êtes au chômedu depuis que vous êtes sorti du bahut, et vos fringues sont siglées "Secours Populaire"

 

Vous avez une majorité de A : votre sport, c'est l'endurance : cyclisme, ski de fond, gang-bang… Vous n'avez que ça en tête, rafler les médailles, vous dépasser, aller au-delà de vous-même… Vous connaissez le maire, vous connaissez le commissaire…. Vous avez une bonne tête de vainqueur et vous gagnez de la maille, mais vous en crèverez, maigre consolation.

 

Vous avez une majorité de B : vous excellez dans tous les sports de table, surtout en début de soirée : ping-pong, baby-foot, billard, dominos… Vous pouvez faire des miracles à la pétanque, mais vous avez des passages à vide. En cas de contrôle anti-dopage, vous explosez au 400 mètres !

Lire la suite