Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
HUGGYHOME

Conseils aux Français en voyage

20 Juillet 2012 , Rédigé par Hagaär Dünor-Toxic Avenger

 

Des vacanciers sans-gêne nous ont souvent gâché le plaisir du voyage et de la découverte. C’est ce que nous appelons, en langage courant, des « gros connards ». Mais attention : on peut soi-même se comporter comme un gros connard sans même s’en apercevoir ! En général, un connard qui se respecte n’a pas conscience sa condition, sinon il en mourrait de honte. Non ?


Voici donc six règles de base à respecter pour ne pas (trop) passer pour un gros connard de touriste.


1 Respectez vos hôtes et leurs usages. Par exemple, embrassez systématiquement les Russes sur la bouche, mais ne mettez jamais la langue : il y aurait offense et vous passeriez pour un pervers dégueulasse fransozki obsédé sexuel. Un autre exemple : outre-atlantique, dans l’ascenseur, on ne dévisage pas son vis-à-vis, et on ne lui balance jamais la main au panier, même de façon purement amicale : cela pourrait le vexer ! Ce qui semble être une marque de politesse en France peut être interprété comme de l'incorrection dans un autre pays. Cassez les stéréotypes à votre égard.


2 Ne vous prenez pas pour un grand reporter, avec vos appareils photos, de toute façon vous ne serez jamais Don McCullin : vous risqueriez de voler l’âme de vos hôtes et de vous faire marabouter en retour ! Demandez toujours la permission avant de photographier une personne du sexe, ou alors filez un petit billet à son maquereau.


3 Dans votre lieu d’hébergement, ne claquez pas les portes en rentrant à 3 h du mat, ne braillez pas dans les couloirs et ne vomissez pas dans les plantes vertes –ravalez, vous n’êtes pas chez vous !


4 Ne critiquez pas tout à tout propos : le nez de l’Arménien, l’accent de l’Alsacien, la Kalachnikov du Syrien, la bite du Japonais, l’haleine du Patagon, la maigreur du Somalien... etc. Taisez-vous et faites bonne figure.


5 Ne passez pas votre temps à hurler dans votre smartphone : à la plage, au cimetière, au cinéma, dans les pyramides, au musée, à la mosquée… Essayez au moins de chuchotter.


6 Ne traitez pas le petit personnel avec mépris. Même la femme de chambre du Sofitel mérite votre respect. Ravalez votre fierté, fermez votre peignoir et tâchez d’être aimable : ça vous évitera des procès à n’en plus finir, ou de vous faire cracher dans le gazpacho.

Lire la suite

PARADISE SERVICE

11 Juillet 2012 , Rédigé par Hagaär Dünor-Toxic Avenger

 - Paradise Service bonjour, Gabriel à votre service !

- Bon sang, j’en ai marre, mais j’en ai marre de ces Nom de Dieu de machines à parler : "tapez 1, tapez 2" gningningnin, ça m'énerve, ça mais ça m'énerve ! Je vais en buter un !

- Oui, c'est prévu pour.

- Heu… Oui, bonjour, je vous appelle, là, pour votre offre, là : « le Paradis à Tous Prix ».

- Très bon choix, Monsieur, je vous écoute… C’est pour offrir ?

- Ah ? Heu, non, pas du tout, c’est pour moi : j'ai un cancer depuis trois ans, mes dents tombent, les mouches me tournent autour, il faut vider ma poche trois fois par jour… Alors je me suis dit que bon, bof, fallait que je me prépare à la vie éternelle ; je venais voir où en était mon contrat.

- Aah mon cher monsieur, vous frappez à la bonne porte ! Vous avez pu télécharger notre logiciel ? Vous avez un numéro d'abonné ?

- Ben… J'ai été baptisé à Saint-Ouen en 1971… Un 16 novembre !

- Quelle variante ?

- Catholique Bon Teint.

- Je vous prie bien vouloir patienter un instant, je consulte ma base de donnée… Ha oui ! Je vois dans votre dossier que vous avez été un beau salopard, mais vous avez fait acte de contrition et un don au Vatican récemment… C'est bon : vous êtes éligible !

- J’ai pris mes précautions avant de vous appeler ; voilà : j'ai entendu parler d'un paradis avec 70 vierges, celui où il faut simplement commettre un attentat-suicide contre les infidèles… J'y ai pensé, parce qu'avec mon cancer, si je pouvais me rendre utile une dernière fois, partir dans un beau feu d'artifice… Pourquoi pas ?

- Malheureusement, nous n'avons plus ce produit en rayon dans votre religion : les victimes innocentes nous adressent trop de réclamations.

- Ah dommage. Sinon, j'ai aussi entendu dire aussi que vous proposiez le package "jardin des délices"… Vous savez, de ces délices tellement indicibles qu'on ne peut pas les décrire vraiment, fontaines de miel, violons tziganes, loukoums à volonté…

- Ha non, rien de tout ça…

- Ha ?

- Beaucoup mieux, en fait de défonce : vous verrez Dieu EN FACE.

- Ah ?

- Et vous aurez l'immense honneur et l'avantage de chanter ses louanges pour l'éternité.

- Hé bé… Mais… l'éternité, ça dure combien de temps ? On peut résilier ?

- Vous savez, Monsieur, quand est mort, c'est pour longtemps. Votre contrat dit qu’a à la fin des temps on vous ressuscitera.

- Bien ! On peut s’abonner en ligne ? Je signe !

 

Lire la suite