Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
HUGGYHOME

LE CHAPITEAU DES MORIBONDS

27 Avril 2007 , Rédigé par Seb



Voici le dernier éléphant
qui tourne en rond
S’assied sur le fion
Fini plus d‘éléphant

Voici l’écuyère
Elle use et elle abuse
De la petite cuillère
Plus que ça qui l’amuse

Voici le vieil Auguste
Il n’est plus drôle
Il est vétuste
Il sent la gnôle

voici les fauves africains
Ils sont terribles
Ils ont mangé les nains
Ah ah ah c’est horrible
Lire la suite

SARKO L’AMI DES JEUNES

26 Avril 2007 , Rédigé par Seb

Loi Perben 1 de programmation, et d’orientation sur la justice
- 10 septembre 2002
Modification de l’ordonnance de 1945 relative à l’enfance délinquante, qui protégeait les mineurs de moins de 16 ans : sanctions éducatives de 10 à 13 ans, détention provisoire et placement en en centre éducatif fermé à partir de 16 ans.

Loi Sarkozy sur la sécurité intérieure - 18 mars 2003
Durcissement de l’interdiction de rassemblement dans les halls d’immeuble : deux mois de prison et 3750 € d’amende.

Loi Sarkozy sur la prévention de la délinquance - 5 mars 2007
Le juge pourra écarter l’excuse de minorité (peine divisée par deux pour les mineurs de 16 à 18 ans) sans motivation en cas de récidive et d’atteinte aux personnes.
Nouvelles sanctions éducatives pour les mineurs délinquants à partir de 10 ans.
Possiblité pour le maire de créer un fichier sur l’absentéisme scolaire et d’effectuer un « rappel à l’ordre » à l’encontre d’un administré, y compris mineur, pour « trouble à l’ordre public ».

AU TROU LES ENFANTS !
Lire la suite

Le vrai bilan de Sarko sur la sécurité

25 Avril 2007 , Rédigé par Seb

"Il veut des chiffres, en voilà !
Le 8 juin 2006, lors d'une conférence de presse, Nicolas Sarkozy présente son bilan au ministère de l'intérieur, à partir des chiffres issus de l'Observatoire National de la Délinquance (OND), présidé par Alian Bauer. Fièrement, le ministre explique que, sous Jospin, la délinquance avait augmenté de 14%, alors que sous son mandat, elle avait diminué de 19%. Dans le détail,la réalité est moins flateuse.
Faits constatés chiffres ministère de l'intérieur

Atteintes volontaires aux personnes en hausse
Les violences contre les personnes n'ont pas cessé d'augmenter :
+8.1% EN 2002
+6.9% EN 2003
+2.6% EN 2004
+7.8% EN 2005
+9.8% EN 2006
Faits constatés chiffres ministère de l'intérieur

Atteintes aux biens en baisse
-3.9% selon le Canard Enchaîné, cette amélioration est dûe à la forte baisse des vols de téléphones portables, responsables à eux seul de 40% des infractions.

Zones urbaines en feu
Depuis 2004, un observatoires des zones urbaines sensibles (ZUS) anlyse la situation des quartier que Nicolas Sarkozy avait promis de pacifier. Le bilan du ministre, dans ce domaine, est accablant. En deux ans :
+4.7%, coups et blessures volontaires
+14%, vols avec armes blanches dans les domiciles.

Vols violents sans armes
+6.7% contre les femmes
+12% globalement

+35%, incendies de biens publics

+59%, incendies de biens privés
Faits constatés chiffres ministère de l'intérieur"

In Charlie Hebdo du mercredi 18 avril 2007




 
Lire la suite

Burnin' And lootin'

23 Avril 2007 , Rédigé par Seb

sego.jpgThis morning I woke up in a curfew;
O God, I was a prisoner, too - yeah!
Could not recognize the faces standing over me;
They were all dressed in uniforms of brutality. Eh!

How many rivers do we have to cross,
Before we can talk to the boss? Eh!
All that we got, it seems we have lost;
We must have really paid the cost.

(That's why we gonna be)
Burnin' and a-lootin' tonight;
(Say we gonna burn and loot)
Burnin' and a-lootin' tonight;
(One more thing)
Burnin' all pollution tonight;
(Oh, yeah, yeah)
Burnin' all illusion tonight.

Oh, stop them!

Give me the food and let me grow;
Let the Roots Man take a blow.
All them drugs gonna make you slow now;
It's not the music of the ghetto. Eh!

Weepin' and a-wailin' tonight;
(Ooh, can't stop the tears!)
Weepin' and a-wailin' tonight;
(We've been suffering these long, long-a years)
Weepin' and a-wailin' tonight
(Will you say cheer?)
Weepin' and a-wailin' tonight
(...)

Give me the food and let me grow;
Let the roots man take a blow.
All them drugs gonna make you slow;
It's not the music of the ghetto.

We gonna be burnin' and a-lootin' tonight;
(To survive, yeah!)
Burnin' and a-lootin' tonight;
(Save your babies' lives)
Burning all pollution tonight;
(Pollution ...)
Burning all illusion tonight
(Lord-a, Lord-a, Lord-a, Lord!)

Burning and a-looting tonight;
Burning and a-looting tonight;
Burning all pollution tonight. /fadeout/

Bob Marley
Lire la suite

Dans l'oeil du cyclone

21 Avril 2007 , Rédigé par Seb

152770web.jpg

Photos : Cyril Berthault Jacquier

Salut les copains

(…)

(…)

(…)

Entendez-vous le calme qui s’est abattu sur nos ondes ? C’est la pause officielle… Minutons des silences, profitons du chant des oiseaux, du frémissement des arbres qui se balancent dans le vent… Ça fait des semaines et des mois qu’ils nous cassent les oreilles avec leurs ramages politicards -et même des années pour le petit Nicolas, alors, rien que 24 heures, ça fait du bien, pas vrai ?

Bon. Je ne suis pas venu pour ça.

Vous connaissez le site collectif huggyhome ? On y retrouve des peintres, des écrivains et des passionnés de tous poils. J’y publie un feuilleton qui s’appelle « les Mondes Parallèles », et aujourd’hui paraît le sixième épisode. Je vous conseille d’en profiter, parce que si l’ambitieux maire de Neuilly arrive au pouvoir, je ne suis pas certain que ce texte sera encore longtemps autorisé à la publication.

Je vous livre un petit extrait :

 

« - Je ne suis pas Geffroy Yquaille, je me tue à te le répéter : je suis de Normandie, mes « r », je les étrangle.

-  Oui, je sais, vous êtes Sébastien Clibidule, et vous venez d’un mode parallèle, c’est ça ?

- Tout à fait !

- C’est entendu. Mais depuis quand exactement ?

 

Je lui racontais l’histoire avec force détails, ma vraie vie près d’Elbeuf, mes petits gosses, ma chère épouse, des personnes dépendantes dont je m’occupais, des parties de ping-pong et de mon jardin potager, je lui donnai des dates, des noms de présidents de la République, de mon hobby de scribouilleur, de son alter ego dans le vrai monde et de mon amitié avec le vrai Damien qui haussa le sourcil à l’évocation de cette histoire. Bref, je dégoisais sans respirer jusqu’au moment où je m’étais réveillé au pied de mon lit après mon saut quantique ou mon envoûtement, je ne savais pas exactement mais j’avais mes théories.

 

- Très bien : ainsi, Geoffroy Yquaille serait votre nom de plume, arrêtez-moi si je n’ai pas bien compris, et Sébastien Clivi… lier ?

- « Yé », comme oreiller, c’est ça, mon vrai nom.

- Mon petit Geo… Ah ! je ne sais plus comment est-ce que je dois vous appeler, mon vieux !

- Si tu pouvais seulement éviter le « mon vieux », j’aime pas trop. Et si tu pouvais me tutoyer…

- C’est très compliqué votre histoire. Comprenez que j’ai plutôt l’impression que vous avez brûlé un fusible et que vous êtes devenu complètement cintré. D’un autre côté, vous êtes tellement convaincant, avec tous vos détails… Ça ne ressemble pas à de la simulation, vous n’êtes pas délirant… Ce que vous relatez semble si authentique ! Damien ?

-  Oui Monsieur ?

-  Qu’en dites-vous ?

-  J’en dis que je n’ai jamais été l’ami de M. Yquaille, mais j’admets que je ne le reconnais plus très bien… J’en dis que je ne sais pas trop quoi en dire. »

 

PS : Si vous avez des textes littéraires un peu trop longs pour votre blog, contactez-nous, on les publiera en ligne.

Lire la suite

INDECIS

20 Avril 2007 , Rédigé par Seb

« - Je sais pas si t’as remarqué, en ce moment, mais il y a un sujet qui revient dans toutes les conversations.
- Ha oui : le beau mois d’avril et le manque d’eau, c’est ça ?
- Du manque d’e… Mais non ! Des élections, pardine !
- Ah bon ? Tiens, non, j’en avais pas entendu parler… On élit qui, cette fois ? Les cantonniers ?
 - Mais non : les présidents ! Enfin… LE président. Ou LA présidente, en l’occurrence…
- C’est quand ?
- C’est après-demain. Faut regarder la télé, de temps en temps ! T’as rien reçu dans ta boîte aux lettres ?
- J’ai mis une  affiche « pas de pub », sur ma boîte aux lettres. Et puis en ce moment, c’est la période des semis, j’ai autrement plus urgent à faire que de regarder la télé. Je sais même pas ousque je l’ai mise d’ailleurs. Et tu votes pour qui, toi ?
- Moi ?
- Oui, toi, pas le pape.
- Heu… Le pape est Allemand, en ce moment.
- Ha bon ? Je croyais qu’il était Polonais.
- Pff… Ils sont douze candidats à la présidentielle.
- Tant que ça ? Et y’a qui, cette année ?
- Bin… Y’a Nihous. Le chasseur.
- Nihous… Connais pas. C’est quoi son parti ?
- Chasse pêche nature et traditions, te dis-je.
- N’importe quoi, je te demande son parti politique, pas ses loisirs !
- C’est le nom de son parti. Il travaillait pour le droite, avant.
- Mais, heu… C’est autorisé, ça ? Y’a les collectionneurs de boîtes à camembert, aussi ? Non, mais plus sérieusement, il y a qui ?
- Il a Schivardi, du PT.
- Faut pas fumer…
- Quoi ?
- PT, qu’est-ce que ça veut dire, ça, PT ?
- Parti des travailleurs. Mais je sais pas de quoi il retourne, on comprend rien à qu’est-ce qu’il dit. C’est l’extrême gauche. Sinon, il y a le facteur Besancenot, de la ligue communiste révolutionnaire, José Bové, la moustache des collectifs antilibéraux, Buffet, du Parti communiste français, Arlette, de lutte ouvrière…
- C’est le prénom de ma belle-mère ! Dis-donc, ça fait un paquet d’extrêmes gauches ! Ils auraient pu faire une formule « tout-en-un », non ? C’est bien les cocos, ça, nuls en marketing !
- Mouais… Sinon,  il y a le Parti Socialiste, avec Mme Royal. Elle fait partie des favoris.
- Elle a aussi des moustaches ?
- Ducon, va ! Non, mais elle peut gagner.
- Une femme ? Mais les Français sont d’accord ?
- Hmpf ! Il y a encore l’UDF avec François Baillerou.
- Ha, celui-là, je le connais, c’est l’ancien ministre, c’est ça ? Pas très nouveau, le démocrate chrétien… Le cadenas sur la braguette ! C’est pas le mauvais bougre, mais je me souviens qu’il avait fait une belle reculade avec la loi sur l’école libre. Il est pas très courageux. Il aurait changé ?
- On le dit. Il cligne des yeux vers les démocrates sociaux du PS. Entre démocrates, on se comprend… Sa bête noire, c’est Nicolas Sarkozy, de l’UMP.
- De quoi ?
- L’UMP. C’est le nouveau nom de l’RPR, pour que ça se voye pas.
- Ah oui, je me souviens. Le petit hargneux, c’est ça ? Le traître ? Celui qui s’est vendu à Ballamou contre Chirac ? Il doit l’avoir mauvaise, le vieux, de le retrouver là.
- Détrompe-toi : Chirac le soutient.
- Vraiment ? C’est sans doute parce qu’il a promis de lui effacer son ardoise, tu crois pas ?
- C’est ce que dit le Canard Enchaîné.
- Si le Canard le dit, c’est que c’est vrai. Et le borgne, il est encore dans la course ?
- Oui.
- Aïe.
- Comme tu dis ! Il y a aussi le Vicomte De Villiers. Encore un xénophobe.
- Si ça disperse les voix du raciste, ça peut pas être mauvais. Mais ça fait que onze, si je compte bien.
- J’ai gardé le meilleur pour la fin : il y a Dominique Voynet, l’écologiste.
- Comme Barbidou ?
- Qui ?
- Non, rien, continue.
- Bon. Elle est plombée.
- Par le chasseur ?
- Laisse tomber ce branquignol. Non, par Nicolas Hulot : ce crétin a fait signer un « pacte écologique » à tous les candidats. Du coup, les électeurs sont convaincus que l’écologie est un des points principaux des programmes des candidats, et donc elle va se ramasser une gamelle. C’est dommage : parce qu’à la vérité, c’est qu’ils s’en battent les testicules, de l’écologie, sauf Mme Royal, qui en parle souvent, et qui n’en a pas.
- Et toi, alors, dis-moi pour qui tu votes.
- Moi ?
- Oui, toi, pas le recteur de la mosquée de Paris.
- Je crois que je ferai comme la dernière fois, que je me déciderai au dernier moment. J’hésite entre mon cœur et ma raison.
- Ah oui, les deux vont rarement ensemble. Bon, moi, j’attends la pluie, et comme je n’en vois qu’une qui s’en soucie, mon choix est fait ! »
Lire la suite

Marcel et son Orchestre soutient Greenpeace

19 Avril 2007 , Rédigé par Seb

Marcel et Son Orchestre soutient Greenpeace et la révolution énergétique !

Venez nombreux au Café de la Danse le 3 mai, pour un concert exceptionnel des Marcels en soutien à Greenpeace.

Une partie des bénéfices du concert seront reversés à Greenpeace

Attention !!!!! Les 50 premiers à se présenter au stand de Greenpeace lors du concert, gagneront le CD single "CO2".
http://www.revolution-energetique.com/blog/tb.php?id=75 pour tout savoir

Marcel , c'est un peu de Ska, rock, reggae, fusion, jazz, soul, techno, disco ou salsa. C'est cette opposition des genres qui fait que Marcel est un groupe vraiment original. Et comme chacun dans le groupe ne veut jamais lâcher son idée on se retrouve avec des chansons qui ont tout ça mélangé !

L'idée c'est délirer sur les Beaufs en sachant qu'on est tous un peu le beauf de quelqu'un. Comme disait Mouloud (chants, percussions...): "On a des forces et des faiblesses, on est tous brillant et sale con,... lâche et courageux. Il ne faut pas croire qu'il y ait les purs et les immondes, on a tous notre dose de "pourrité"."

En attendant, Marcel reste le « Youpi Groovy Heavy Crazy Group » qu'on adore, symbole de la « Beaufitude », des moules frites et du carnaval de Dunkerque.
Site web : www.marceletsonorchestre.com

Lire la suite

ZOLTAN MERCURY KIDNAPPE

18 Avril 2007 , Rédigé par Seb Publié dans #NOUVELLES


Zoltan Mercury, le célèbre virtuose du violon à hibou et du clavecin sans touches, chef de file du mouvement dadaiste serbo-croate des années 70, le quadruple champion du monde de tennis de chambre et de poker bolivien, a été enlevé hier en pleine Seine-Maritime, lors de l’inauguration de la Maison De Courtoisie de Douville-En-Caux, par un commando qui a tenu en respect le garde-champêtre à l’aide d’une tarte aux fraises dégoupillée. Le groupe armé s’est ensuite enfui dans un Zeppelin de tourisme volé la veille sur le parking du supermarché Alcampo de Séville. On a retrouvé le véhicule carbonisé au pied de l’Aiguille Creuse, à Etretat. D’après les premiers éléments de l’enquête, les ravisseurs du célèbre Tchèque inventeur de la balance à oignons se seraient enfuis par les tunnels à lépreux.
Un communiqué du FLSM (Front de Libération Sequanomarin) est arrivé plus tard dans la soirée par pigeon-voyageur à la police municipale de Criquebeuf-La-Campagne :
"Seine-Maritime libre ! Dehors les Français !
Nous lutterons jusqu’à la mort pour chasser les colonialistes Français ! La Seine-Maritime doit devenir un état souverain reconnu à l’ONU ! Si la France n’aboutit pas à nos revendications, nous exécuterons l’otage en l’étouffant dans de la blanquette de veau, puis nous plastiquerons TOUTES les résidences secondaires de Seine-Maritime. On nous objectera qu’il y a beaucoup de résidences secondaires en Seine-Maritime, mais la Seine-Maritime n’est pas la Corse, c’est pas le boulot qui nous fait peur, Nom de D’là !"
Lire la suite

Le voleur de mangues

17 Avril 2007 , Rédigé par Seb Publié dans #NOUVELLES


Il était une fois un petit Français en train de voler des mangues vertes. Evidemment, des dizaines de paires d'yeux le surveillaient, et depuis longtemps. Où que tu te trouves, dans ce pays, il y a toujours un regard posé sur toi. Toujours. Les petits blancs, ça attire l’œil, et les animations sont rares, en brousse. L’apercevant donc accomplir ce forfait, une dame apparut au seuil de sa maison en pisé, avec un panier de mangues bien mûres, bien jaunes-rouges comme il faut si on veut manger une mangue sucrée-juteuse comme savent l'être les mangues :
« - Faut pas grimper dans l'arbre, tu vas te blesser ! Tiens, des bonnes, là, lui dit t’elle en proposant ses fruits.
Imaginons un instant un jeune Africain perdu en France et chipant une pomme. Ricanons tous en chœur : allez hop, à la Seine !
Dans la brousse, il a découvert la générosité des habitants, l’hospitalité des plus pauvres que soi... Il n’a jamais eu ni faim, ni soif, alors qu’il a les poches vides comme l’œil de Le Pen ; les villageois l’ont recueilli, ils l’ont nourri, logé. Il leur a parlé, ils l’ont emmené pêcher le barracuda et le petit requin… Sans rien demander en échange.
En Occident, on aurait lâché les chiens. Peut-être Lulu idéalise-il cette façon d’être, il trouve tellement tout pourri en France… Parce qu’en réalité (c’est entre nous) si on disait aux Africains qu’à partir de maintenant, ils vont avoir des revenus décents, que crois-tu qu’ils feraient ? Evidemment qu’ils boufferaient des bagnoles à pétrole des machines à laver des petits biscuits enveloppés dans trois cent soixante-cinq couches d ‘emballage en plastique en papier en alu en carton des portables des pc des porcs en batterie des disques Universal, ils feraient comme les autres, de la fumée qui garde la chaleur, la consommation c’est le bonheur, possédez des trucs et des machins, allez-y, y’en aura pour tout le monde ! Mais dans la situation actuelle, ils ne sont pas encore nés qu’on leur a déjà tout pris. Lulu aimerait espérer quelque chose de mieux ailleurs... Une consommation raisonnable… Lui, il pense ceci : l'Afrique, c’est un continent sacrifié, le purgatoire de l'humanité. Les peuples y sont pauvres, voire misérables, c’est une constante. Ils manquent de soins, d’écoles, de routes, de sécurité… On leur « achète » leurs denrées à des prix dérisoires, c’est l’acheteur qui fixe les prix très très bas, on les oblige à acheter nos productions, les blés ne poussent pas drus sous les tropiques, mais les gens mangent du pain.
Bien vu, non ?
Lire la suite

Ghandi dit :

15 Avril 2007 , Rédigé par Seb Publié dans #LES JUSTES

http://www.geocities.com/ganesha_gate/gandhi2.jpg



"Un homme ne peut vivre pleinement que s'il a connu au moins une fois la mort"


Et vous ?
Lire la suite
1 2 > >>