Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
HUGGYHOME

Les vacances à Saint-Malo

24 Août 2009 , Rédigé par Hagaär Dünor-Toxic Avenger

Pécho dans le Canard Enchaîné du 19 août 2009

Zigzag

SURF QUI PEUT !
Pour avoir fait du surf en dehors de la zone autorisée, un jeune habitant de Saint-Malo s'est vu interpelé par deux policiers en VTT, puis encerclé par 6 CRS dépéchés sur place (Ouest-France, 1-2 08) "Il est mis au sol, un genou posé dans le dos, menotté et emmené au poste de police, dans sa combinaison de Néoprène. Quatre heures plus tard, ce dangerereux individu est relâché, eu égard à son origine familiale : "- Si on avait su qu'il était le fils d'un policier malouin, ça n'aurait pas pris ces proportions", a expliqué un gradé."
Habitués à surfer sur les libertés ?
Lire la suite

Un air félin

23 Août 2009 , Rédigé par Hagaär Dünor-Toxic Avenger Publié dans #JE veux RIMER (powems)

Et l'humanité aura

Un air de petit chat

Enveloppé dans les plis chauds

Des linges de la nuit

Les yeux arrondis

Au crépuscule

Bleuis par les étoiles

Froncés à l'aube

Blessés par la lumière

 

Lire la suite

Cinéphiles

22 Août 2009 , Rédigé par Hagaär Dünor-Toxic Avenger Publié dans #COPAINS

Très bien ce film, très juste... Juste dans ce qu'il faut. Pas trop... non;beaucoup aimé. Et toi ? Génial, non ? Qu'est-ce que tu en penses ?

- Pareil.

Lire la suite

Baby you're so nice

21 Août 2009 , Rédigé par Hagaär Dünor-Toxic Avenger Publié dans #COPAINS

Toujours patiente, souriante, attentive, joyeuse... Bon, sauf à l'heure de la soupe, mais ça, c'est Lilou, 6 mois : ça uuuuuuuuuuuurge !
Lilou, bébé plagistiquement compatible...
Géniale !
Lire la suite

Malédiction

20 Août 2009 , Rédigé par Hagaär Dünor-Toxic Avenger Publié dans #COPAINS

La maladie du traîneur de chaises... La malédiction des voisins du dessous !

Lire la suite

Woodstock 40 years later

18 Août 2009 , Rédigé par Hagaär Dünor-Toxic Avenger Publié dans #COPAINS

Qui dit bedot, dit tarot.

Et réciproquement.

Lire la suite

Le goéland

18 Août 2009 , Rédigé par Hagaär Dünor-Toxic Avenger

Tu appellerais ça comment, un type dont le principal hobby consiste à harceler, humilier, insulter, culpabiliser, accuser, outrager les gens, ici, là, et encore là-bas ?

En frôlant peut-être la psychose, monsieur ne se prend pas pour de la, comme on dit, merde, se fait mousser auprès d'une poignée d'adeptes presque aussi désobligeants que lui, remet régulièrement son titre de flatte-con en jeu avec Kéké le menteur, pousse des shimilibililicks avec Papy Houzeau... D'autres -les plus nombreux- l'ont déserté, car forcément, ses idées sur l'écologie souvent proches de celles de notre droite nationaliste (il n'y a qu'à lire) en particulier et ses vociférations, harcèlement et autres gueulements injustifiés  en général rebutent n'importe quelle personne censée.

Sur Internet (où il est bien sûr, comme en voiture, plus facile de vilipender autrui sans prendre grands risques), il plane, charognard, à la recherche de faciles victimes... A peu près n'importe qui peut souffrir des agissements de cet « intellectuel » très local : un ado qui joue un peu mal de la rime... Les victimes de la tornade de l'Avesnnois... Un auteur caustique... Un président des Etats-Unis condamné d'avance... Un pédiatre scandalisé... Les services sociaux... Une observatrice du quotidien... Un chanteur populaire... Votre serviteur... Des gens bien banaux, ou quelques célébrités qui ne se soucient guère du moucheron... Brefs, différents quidams qui n'en avaient pas tant demandé !

Au nom de quoi ? Gardien des bonnes moeurs (mais desquelles?...) et surveillant général de la pensée, détenteur de la Vérité vraie, l'individu se caractérise donc par sa tête comme un pastèque, superbe et pleine de flotte, s'attaquant aux faibles et aux désintéressés, goéland dévorant le dos des baleineaux qui remontent respirer. Un goéland, c'est bruyant, c'est envahissant, ça prospère dans l'immondice.... Ça a le vol léger et c'est très intelligent ; même s'il picolait sec, l'ordure pourrait parfois s'effacer devant le poète, mais hélas, ces yeux dans les cyclones qui l'emportent se font de plus en rares : la parano submerge tout. Je n'ai pas lu bagatelle pour un massacre. C'est pas de lui, en plus. C'est pour dire.

 

Historiquement, j'ai déclenché son ire en ayant répondu de façon ironique à la première attaque de ce Blietz-Krieg numérico-rhétorique... Quand on commence une polémique par «  pour commencer vous êtes un salaud fondamental, vous êtes un fasciste (s')ignorant, et ne me répondez pas, car vous n'avez pas le droit de m'adresser la parole, à moi, qui vous suis supérieur en tout » il faut s'attendre de ma part à une argumentation des plus cinglantes. Forcément : Sébastien Clivillé, il faut réfléchir, avant de l'injurier : je sais être très offensif. Surtout quand je suis bonne foi et quand j'ai totalement raison dans ce que je pense (in my opinion)... Il a voulu me convaincre que j'étais exactement le contraire de ce que je étais : j'ai eu beau recompter mes doigts, je n'en ai jamais trouvé que dix, pas onze, ni cent, ni mille... Je ais que je n'aime pas ce que je n'aime pas, même secrètement, même honteusement. Aussi grand soit un trou, il y a toujours quelque chose autour, écrivait le philiosophe.

Après avoir tenté de raisonner face à ces agressions iniques, aux rumeurs mensongères distillées sur mon compte, je n'ai jamais jamais douté de mes valeurs, humanistes et altruistes, ni de mon talent, ni de ma force, ni de ma joie, ni de mes amours et je me sens, je suis fort pour finalement facilement résister à ça, pour le prendre en ricanements... Je me suis réveillé du cauchemar de ce corbeau... J'avais eu tant peur, et si mal, et je m'étais senti tellement seul... C'est vrai que j'ai eu vacillé. Mais mes fondations étaient si bonnes que je me suis rassemblé, que je me suis renforcé et blindé, et alors je l'ai contre-attaqué, et quand je l'ai enfin acculé à la contradiction, sur le fond et dans la forme, j'ai décidé que j'avais gagné cet affrontement, KO technique.

Je SAIS qui est le Salaud. Je pense aussi que je suis meilleur, en général.

 

Je voudrais témoigner (devant la justice ?) de sa perversion, de sa jubilation à faire souffrir autrui. Si je reviens sur cette affaire, c'est que je veux alerter, et que j'aimerais qu'il cesse d'agir en toute impunité. Il a harcelé Marie, tant et si fort qu'elle a sombré dans la dépression et qu'elle a pensé au suicide, a interrompu son blog. Quand on souffre d'une si terrible infection, peut-être faut-il couper le membre empoisonné ? Ça peut repousser, après tout, sous un autre nom, il suffit de prévenir ses correspondants.

C'est très grave. Ça mérite que la justice s'en mêle, voilà ce que j'en pense. Il y a des preuves tout partout sur la toile. Certains se sont amusés à les accumuler. Il va falloir les compiler. Je compte sur vous. Envoyez-moi vos copies d'emails.

Une injonction des soins, et une condamnation aux dépends lui feraient le plus grand bien.

Non ?

Lire la suite

Barbecuetitude

17 Août 2009 , Rédigé par Hagaär Dünor-Toxic Avenger Publié dans #COPAINS

Hm... Si elle est côtedeporement compatible, je me la pommedeterreriserais volontiers, la dauphine !

Lire la suite

Vacances

16 Août 2009 , Rédigé par Hagaär Dünor-Toxic Avenger Publié dans #LES JUSTES

Aujourd'hui, je suis allé à la plage. Et puis, j'ai aidé une vieille dame à souffler pour les ouvrir dans les sacs en plastique du rayon fruits et légumes.

Alors j'ai eu cette idée lumineuse d'emploi de se(r)vice pour l'activité de mon entreprise d'aide aux quidams : souffleur de sac en plastique (biodégradables) au rayon fruits et légumes.

J'ai un témoin.

Lire la suite

Je m'a trompé

13 Août 2009 , Rédigé par Fred Publié dans #COPAINS

 Mais ... Heu ... Qu'est ce que je fouts là ? ... C'est pas chez moi !! Pourtant j'ai fais comme d'hab' ... Le bouton, le bidule et zhou ! Et pis non ! C'est flippant ! D'ailleurs, ou suis-je ? Voyons ce qu'il y a dans ce bordel ... ça m'en dira peut être un peu plus ... Ben dis donc y'a un bordel ici !!! deja, c'est beaucoup plus grand et plus vieux que chez moi. Alors, qu'est ce qu'il y a ? Beaucoup de jouets de mômes ... Ah tiens, c'est rigolot ça ! Sur le dessus, y'a des tas de Nicorettes et si tu grattes un peu, y'a des tas de mégots de joints. Ça sent énormément le lisier, on doit être à la campagne ... Et puis ... Attends ... Mais c'est du reggae que j'entends dans le fond ... ça y est ! Je sais ! Je suis chez Seb ! Mais comment je suis arrivé là ???? Bon, je vais tout remettre comme j'avais trouvé. Je suis sur qu'il ne verra pas que je suis passé, si je range tout vaguement. Je compte aussi sur vous pour rien lui dire ! Ok ? On fait comme ça ? ... Bon alors, le vieux slip, il était là ... Le godemiché à vache était là (ben oui, c'est dur la solitude à la campagne, alors je ne juge pas ...) ... Le tas de bouquin de philo était là ... Bon je crois que tout est comme au départ ... Bon, maintenant, faut que je rentre chez moi (Charline va se demandé se que je fouts). Si j'appuie là, puis là, ça devrait être bon ... Alors, un, deux, tr ... Fred
Lire la suite