Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
HUGGYHOME

Articles récents

Passing by

5 Juillet 2009 , Rédigé par Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Toxic Avenge Publié dans #PERSONNELLEMENT -MOI - JE

Je me suis retrouvé plongé dans une problématique qui n'était pas la mienne ; et plutôt que de le faire remarquer, je me suis retrouvé à accepter d'assumer une situation à la manière de l'autre. « Tu devrais faire comme ça parce que c'est comme ça que j'aurais fait moi, et je trouverais ça presque anormal que tu fasses autrement, mais tu fais comme tu veux. »

J'aurais pu demander si c'était seulement par exemple trop difficile, pourquoi ne pas simplement faire comme il a été convenu sur le papier, s'il y avait d'autre raisons ? J'entends ce qu'on me dit, et je me pose des questions...

Faut absolument en parler.

Demain.

Toujours demain.

Je ne progresse pas vite. Pas toujours.

Lire la suite

S.O.S.

3 Juillet 2009 , Rédigé par Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Toxic Avenge Publié dans #PERSONNELLEMENT -MOI - JE

Comme pour l'emmerdeuse Ingrid Bétancourt, mes ravisseurs m'autorisent à vous adresser une preuve de vie. En fait, on me demande de faire des heures sup. J'en ai ma claque de bosser le matin après ma nuit, c'est dur... Je suis fa-ti-gué !
J'ai égaré le chargeur de mon portable. Fred, appelle moi sur mon fixe, ton numéro est bloqué dans les limbes de la non-électricité !
Je vous embrasse bien fort, surtout, toi, là, écoute bien les conseils des bisons futés ; pour les autres qui m'aiment pas je vous emmerde (n'oubliez jamais).
Lire la suite

Les cons volants

29 Juin 2009 , Rédigé par Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Toxic Avenge Publié dans #FILE - Ô - SOPHIE !

Il ne faut pas trop mépriser les gros cons. Pas ostensiblement, du moins. Parce qu'ils te le rendent bien, et sont bien plus nombreux. Quant aux cons pédants et isolés, enfile leur donc des perles dans la barbe, si seulement tu peux t'enfoncer des bouchons anti-bruits anti-abrutis (dans les oreilles)... Je ne vais pas faire le catalogue (c'est plus le temps qui me manque que l'envie), mais les cons sont innombrables. S'ils volaient, ils obscurciraient le ciel et ça résoudrait les problèmes de réchauffement climatique.

Enfin, méfie-toi, avec tes airs supérieurs et tes leçons de morale, et souviens-toi qu'on est toujours le con de quelqu'un d'autre.

Pigé, Coco ?

Lire la suite

Indulgence

27 Juin 2009 , Rédigé par Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Toxic Avenge Publié dans #PETIOTS

Les enfants devenant ce que nous sommes... Comment font-ils pour encore trouver grâce à mes yeux ?

En hausse

En Baisse
Lire la suite

Ca va mieux

22 Juin 2009 , Rédigé par Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Toxic Avenge Publié dans #PERSONNELLEMENT -MOI - JE

3 jours d'abstinence
Impecc !


Grr
Lire la suite

Demain j'arrête

19 Juin 2009 , Rédigé par Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Toxic Avenge Publié dans #PERSONNELLEMENT -MOI - JE


J'en ai marre de tousser.
Lire la suite

Hadopi et langue de bois

17 Juin 2009 , Rédigé par Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Toxic Avenge

Copé dit : si le conseil constitutionnel retoque la loi HADOPI, c'est pour punir encore plus sévèrement le contrevenant en le faisant passer devant des juges pour le punir.

Non.

Le conseil constitutionnel s'en bat les noix (car il ne comporte pas de femmes), ou si peu : Jacqueline de Guillenchmidt est la seule réprésentante du sexe), de la sévérité de la sanction : son job, c'est que la législation respecte la constitution ; or, la constitution est tout de même basée sur cette fameuse déclaration de droits de l'homme, je ne sais pas si le président de la république en a jamais entendu parler. Tout ça dit que la justice doit être rendue par des institutions judiciaires, pas par des bougres payés au rendement.

Et le travail du conseil constitutionnel, c'est de faire respecter la constitution, et non pas d'aggraver je ne sais quelle sanction. HADOPI est inconstitutionnelle telle quelle. Point. Moi, je m'en tape, je ne télécharge pas.

Copé avait écrit un bouquin, promis, demain j'arrête la langue de bois, ou quelque chose dans le genre. C'est comme la promesse d'un toxico d'arrêter la came : il y a des rechutes.

Le 7 -10 de France Inter, c'est très instructif. L'autre jour, c'était Bayrou. Il était mal, le man.

Lire la suite

Nocturnes

17 Juin 2009 , Rédigé par Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Toxic Avenge Publié dans #LES JUSTES

Denis Robert ? C'est un des journalistes les plus couillus de cet hémisphère. N'empêche que de s'intéresser aux trafics de nos puissants, ça lui coûte cher en procès et autres menaces. Vous ne savez pas qui est Denis Robert ?
Ah.
Allez ici, et , mais non, la plupart des journalistes ne sont pas des faux-culs. compromis. Prenons-en de la graine.
Voilà, je l'ai vu la nuit dernière à la télé en compagnie de la formidable Eva Joly -quelle femme! - alors j'ai eu envie de lui rendre hommage.
J'étais couché, et puis je me suis relevé : impossible de fermer l'oeil. J'ai un vieux rhûme qui me gâche la vie. Si ça se trouve, même, j'ai choppé une petite grippe A (on ne dit plus porcine, pour ne pas inciter le peuple à ne plus manger de cochons, même si les premiers cas sont apparus auprès de grandes porcheries mexicaines... Bref), en tout cas ça fait mal aux sinus. Ou alors je suis devenu allergique aux poils ; ça serait embêtant.
Ma fenêtre est ouverte sur la campagne, et je devrais dormir, plutôt que d'écouter les chants des grenouilles et autres chats-huants. Moi aussi, je suis un nocturne. J'aime les petites musiques de la nuit à la campagne ; c'est apaisant. Et puis je ne sais pas jusqu'à quand existeront encore les batraciens. J'en profite...
Lire la suite

Des mots pour vivre

11 Juin 2009 , Rédigé par Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Toxic Avenge Publié dans #JE veux RIMER (powems)

Mettre le monde en mots ?
La découverte d'une famille d'égorgés dans leurs lits, le cri d'un enfant qu'on ne peut adoucir, le choc imminent qu'on n'a pu éviter ? Ceux-là, qui auraient dû trépasser, ne comprennent pas pourquoi donc ils existent, encore.
Malheureux, qui, vivants, êtes descendus dans la demeure d'Hadès, vous mourrez deux fois, et les autres hommes ne meurent qu'une fois ! se lamente Circée à l'exposé d'Ulysse. Le souvenir de la mort vue de face rend dingue, si seulement on ne peut le parler. Un tel silence, prégnant sommeil, éternel et refusé, asphyxiant perpétuel...
Mettre la vie en mots...
Contredire la promesse de sa fin, tenter de s'en échapper, dire : j'ai chaud, j'ai peur, je n'ai plus faim, j'ai honte, je me souviens, je sais, j'oublie, j'aime, je t'aime.
Lire la suite

L'écologisme est un bananisme

9 Juin 2009 , Rédigé par Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Toxic Avenge

Nous avons mal aux côcôttes, malgré la mauvaise métaphysique du rire sérieux... Et de rechercher à quoi, comment, et pourquoi, rire ? C'est pas rigolo, le rire.

Rampons plutôt comme l'escargot lancé sur le sentier de la guerre... A la poursuite du paradis perdu des bestioles et des papillons !

Prêt ?

Un...

Deux...

Prêt feu go trois partez !

Quoi ?

Qui ?

Saint-Étienne a gagné les élections ?

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>