Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
HUGGYHOME

Le FN enfin responsable !

22 Mai 2014 , Rédigé par Hagaär Dünor-Toxic Avenger Publié dans #LES JUSTES

 

Des Français, il y en a qui ont des problèmes, réels ou ressentis, qui ont l’impression que les responsables politiques n’arrivent pas à les aider. Alors ils ont peur. Peur du chômage, de l’avenir, de la mondialisation et surtout des bronzés. Y’a rien de mieux que de haïr les étrangers pour exorciser ses propres peurs, que de se sentir entre soi. Des Français en sont donc venus à détester l’ensemble de la classe politique, qu’ils juge incompétente.  Alors ils en viennent à voter pour le Front national, sans se souvenir des municipalités conquises par l’extrême droite dans les années 90, ressorties exsangues de l’aventure, avec un monde associatif anéanti, les livres expurgés des bibliothèques, les indésirables licenciés, les affaires de corruption. Ces Français-là ont la mémoire courte…


Pour un parti mené d’une main de fer, pas une oreille qui dépasse, avec à sa tête une clique familiale dont la fortune s’est faite sur des héritages qui ont donné lieu à plusieurs procès. Pierrette Le Pen, divorcée du vieux, parlait des millions de ces héritages bien planqués en Suisse. Oublions le soutien à Bachar El Assad, à Vladimir Poutine, à Saddam Hussein en son temps… Si le discours du front national est officiellement expurgé d’extrémisme, il pratique un autre langage en interne, toujours teinté de racisme, d'antisémitisme et de nostalgie pour le nazisme, témoin l’Internet envahi par les trolls fachos.


Revenons sur Hénin-Beaumont, où le maire Steeve Briois s’est bien implanté. Il peut remercier la gauche locale qui s’est démenée, à force de magouilles et petites trahisons entre amis, à pousser ses électeurs dans les filets du FN. Pour résoudre les problèmes économiques c’est un drôle de choix que cet épouvantail, inquiétant et isolé : qui va investir dans de ce territoire ? 


À moins d’ôter les mots « liberté, égalité, fraternité » de notre devise, le FN ne sera jamais un parti républicain, même s’il n’a rien contre les arabes ou les noirs, du moment qu’ils s’appellent Bachar el Assad ou Dieudonné M’Bala M’Bala.


On les verra à l’usage, les fascistes. Mais que ceux qui attendent de voir pour croire ne s’attendent pas à des miracles.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mamalilou 10/08/2014 02:06


on va pouvoir juger sur pièce, et c'est fort bien ainsi... maintenant, à chaque élection, ils feront partie de ceux qui auront contribué, ils ne pourront plus dire "tous pourris sauf nous", parce
que pouvoir ou pas, il faut toujours rentrer dans les rails...


le système les broiera aussi sûrement et seuls les actes locaux de dissidence à la république se verront... sans rien pour compenser...


 


au fait, se demande-t-on si le votant fn se préoccupe d'autre chose que de revanche, et de privilèges à être ce qu'il naît?