Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
HUGGYHOME

Marronnier

17 Décembre 2006 , Rédigé par Seb Publié dans #PERSONNELLEMENT -MOI - JE

Je relance ce soir un grand classique de la blogosphère : le portrait chinois. Je me demande en combien de temps est-ce qu'il va tout envahir. Il faut que vous jouiez le jeu, aussi, à vos blogs, ctrl c, ctrl v !

Si j'étais :

Une plante : une pensée
Un animal : un dindon

Une construction : une yourte
Un personnage historique : Diogène
Un personnage de fiction : Cassandre (ou Claude Lantier)
Un minéral : l'ardoise
Un jeu : le solitaire
Un sport : La descente
Un film : Apocalyse Now
Un pays : l'Irlande
Une célébrité : Mickael Moore
Un plat : les chips
Un moyen de transport : le train
Une voiture : une ford Mustang 1971
Une profession : Père Noël
Un commerce : une librairie
Un partie du corps : l'épaule gauche
Une attitude : l'étonnement

A vous...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Seb 18/12/2006 21:02

A vot bon coeur !

Chris 18/12/2006 18:00

J'en rêvais Seb l'a fait. :))

Je peux jouer aussi?

BELLE 18/12/2006 16:07

Trés intéressant en effet...
Bel endroit

Cordialement

Belle

Seb 18/12/2006 15:39

Chacun sa came

marie 18/12/2006 06:50

Un portrait chinois, proposé par un Normand, c'est une gageure. Il existe tant de variétés de sinoquestionnaires que, dans ce type d'exercice, les questions choisies, seules, prennent valeur de réponse.
Ainsi ce que l'un traite d'un haussement d'épaule assied sur l'autre le poids de douze secondes. Je crois que c'était douze. Vous n'avez qu'à les lire, si vous avez jusque là passé outre. Ou treize.
Tiens, c'est comme si je posais la question de mon chiffre préféré.
Un portrait chinois, lentement dessiné, ça prend un parfum d'effeuillage. De cuvées âcres au bord, et moelleuses au baiser, flairées d'un Bergerac; des relents de fumées - jaunes, épaisses et qui collent au cheveu.
Un dessein punaisé à un mur. Un tryptique bucolique surmonté d'un triangle au somment circonscrit à l'ellipse du tout. Périlleux exercice, auquel - pour ce soir, je me soustraiss. J'ai trop bu, je craindrais de vous faire rougir.