Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
HUGGYHOME

Symbole

30 Mai 2009 , Rédigé par Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Toxic Avenge Publié dans #LES JUSTES

Un voyage... Peut-importe la distance. Un vrai voyage, il est fait de moments forts, de découvertes, de rencontres... Il faut tenter de rejoindre l'horizon.
Moi, j'avais ma belle voiture toute neuve de bourgeoise planplan (je ne sais pas ce que ça veut dire. Bougresse ?), et ce n'est pas antisémite que de dire cela, une coréenne fabriquée en Slovaquie, une bagnole internationale pour avancer jusqu'au bout de la terre... J'ai pas acheté français, j'avais pas les moyens. Et puis ma caisse, c'est une low cost, et qui fait pépère plutôt que bourgeois, avec les sièges enfants. Non ?
Chez Joan et Éléonore, il y a des tableaux partout, quelques sculptures, dans toutes les pièces et jusqu'à la cave... Des oeuvres de Joan Clivillé, le grand frère de mon papa... Ils sont attendrissants à regarder ensembles, les vieux frangins, ils ont un petit rituel : Joan donne un coup de poing dans l'épaule de Norberto, et puis se met en garde : « - Je te rappelle que je suis ton aîné, tu me dois le respect. Tu n'es qu'un gamin ! » Norbert rigole et lui balance un coup de hanche artificielle. On trouve aussi des tableaux, des lithographies de Lionel Clivillé, disparu il ya quelques vingt ans déjà, des ronds agressé par des carrés, une peinture très offensive, comme un cri de révolte, et puis les toile de Jean-Louis Clivillé, Ibéro-Normand s'il en est ; il dit (c'est mon cousin) souvent «qu'il est un gârs d'ici, qui sent le Neuchâtel en-dessous les bras », et il peint des taureaux noirs et des arbres qui jaillissent de la lumière, on se demande comment et où il va les chercher, si ce n'est de l'autre côté des Pyrénnées.
Je leur ai parlé de ce projet de devenir Espagnol ; nous avons cette idée- là, mes frangins et moi. Vincent à l'air le plus chaud, et moi, suiviste, j'attends qu'il me donne l'exemple (fais-moi penser à l'appeler à ce sujet), François et Laurent semblent partants aussi, François, c'est sûr, ,il a envie : il m'en a parlé, et je pense que Laurent est de la partie aussi, même si rien ne m'a été encore dit... J'ai l'impression que nous sommes plus catholiques que le pape, en la matière : mon père a dit que nous allions lui forcer la main.
Je me suis posé la question de l'opportunité de devenir Espagnol. Côté pratique, j'ai tout de suite pensé à Sarkozy... C'est con, hein ? Je m'explique : je nourris une sorte d'obsession envers la tendance qu'a le bonhomme à tendre vers un régime sécuritaire, je pense à ces deux petits garçons qu'une demi-douzaine de courageux flics sont venus chercher à la sortie de l'école que c'était même pas ces gamins qu'avaient volé le vélo, à l'anarchiste Coupat en prison pour délit d'opinion, je me suis dit qu'avec un passeport européen pas français... Ça me mettrait un peu à l'abri.
On pense de ces trucs parfois... Le président de la République est attaché aux respect des libertés individuelles, et les flics français sont réputés pour leur humanité... C'est bien connu.
Le problème, c'est que je ne parle pas le castillan, encore moins le catalan ! Ça a bien fait rigoler Léo, ce plan : « Moi, ye me sens pluss Française que Espagnole, ma vie, c'est ici que ye l'ai faite ! »... Oui... Moi aussi, ma vie est ici... Mais j'aurais quand même la légitime impression de récupérer un peu de ce qui nous a été volé. Un symbole. Mes fistons sont allés regarder si les canards pataugeaient toujours dans la rivière qui passe au fond du jardin, et puis ils ont joué à cours-après-moi-que-je-t'attrape, et j'ai regardé avec tendresse -et inquiétude- leurs genoux se verdir, j'aime ça, moi, entendre leurs éclats de rire...
J'aurais bien aimé avoir mon amoureuse à mes côtés. J'en ai tout le temps envie, tu me diras...
On est parti vers 11 heures, Kris nous attendait vers trois heures et demi... J'aurais largement le temps d'arriver en avance à Saint-Malo.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

La+Bernache 13/06/2009 18:46

Je ne résiste pas à te dire que j'adore la musique que tu as installée en ce moment ;-)))

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Toxic Avenge 17/06/2009 11:00


C'est sur l'album de Cure Three imaginary boys. Fais toi le offrir pour ton anniv !


La+Bernache 13/06/2009 18:45

Curieux comme des pensées peuvent se ressembler - ce désir d'autre nationalité je l'ai éprouvé pour les mêmes raisons que toi ! Moi c'est l'Italie chez qui je me serais réfugièe s'il n'y avait un Berlusconi - donc raté ! j'ai pensé à la Turquie ce grand pays laïque et musulman à la fois...trop loin ! et pis ...et pis je suis trop âgée ...et pis je ne parle que le Français en bonne française qui se respecte ( nôtre ignorance crasse des autres langues est bien connue ) ...Pffff...et pis comment m'éloigner de mes chères montagnes ?...Vu ! je ne changerai rien à mon statut qui de toutes façons ne vas pas durer cent ans hein ?...qu'un jour le mini-dictateur fera la valise c'est mon espoir avant d' avaler mon bulletin de naissance , que je suis soucieuse pour mes enfants !J'adore quand par de petites phrases tu parles des tiens , on y ressent tant d'amour qu'il va bien falloir que tu éloignes de toi des pensées trop philosophiques sur le néant , dont ils n'ont rien à foutre ...Bisous de teigneuse qu'en a vu d'autres !!!

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Toxic Avenge 17/06/2009 10:59


Non mais on aura besoin de toi pour motiver les troupes de la résistance ; reste !
Quant au néant, c'est notre lot à tous. En parler ne m'empêche en rien !


Ma+Cocotte+(et+alors) 02/06/2009 14:21

Ben oui je te le dis, elle te manque. il me manque aussi. les retrouvailles n'en sont que plus flamboyantes.ben sinon, sculpteur de nuages, ça m'aurait drôlement plu

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Toxic Avenge 02/06/2009 23:30


Vivement vendredi alors. Mais j'espère qu'il n'y aura pas trop de nuages.


fred 01/06/2009 10:01

J'adore quand tu bouillonnes de recits et d'idées !ah j'oubliais ! Vive les genoux qui verdissent !

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Toxic Avenge 02/06/2009 23:18


Les projets ya que ça de vrai !


Achile 31/05/2009 20:46

Même pour ceux qui ne sont pas nés de deux cultures la question de l'identité se pose souvent.par exemple j'ai souvent l'impression d'appartenir à une autre époque (à venir ou révolue), parce que je ne me reconnais pas dans celle que je regarde s'écouler devant moi, comme le voyageur, le paysage par la fenêtre du train.

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Toxic Avenge 01/06/2009 09:13


Je me vois plutôt dans le rôele de la vache qui regarde passer le train, parfois.