Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
HUGGYHOME

Eurêka

2 Mai 2009 , Rédigé par Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Publié dans #JE veux RIMER (powems)

La météo a dit :

Aujourd'hui,

Pas de soleil pour toi...

Pas non plus de lune d'albâtre

Pour venir jouer avec toi

Dans ton petit théâtre :

Ténèbres, de minuit à minuit...


S'il vous plaît ?

Je voudrais une botte

D'amour universel.

En avez-vous encore en stock ?


Parce que de la vie

De la jolie vie

De la vie tranquille

Il doit bien en rester

Quelque part en ville...

Dans cette ville de fous

Cette jungle bourgeoise

Si raide, si rêche, si âpre !


" - Fais de ton mieux

Trouves-en moi

Ou trouve la en toi,

Mon ami ! "


On ne m'a pas écroué.

Voire :

Je me suis toujours senti

Les pieds et les poings liés.

Je n'ai connu

Ni liberté, ni félicité...

Jamais, jamais.

Une caresse...

Qu'est-ce ?



Y a t-il quelqu'un

Pour me soulager ?

Je voudrais respirer

Un peu de bien-être

De la douceur aussi

De cette paix intérieure...

Il faudrait que je m'envole

Par-dessus

Cette terre empoisonnée...


Ça doit bien se trouver quelque part.

Ne pleure pas sur mon sort

Alors

Car désormais

Je vais m'autoriser

A me découvrir

Dès maintenant !

Je trouverai bien ça quelque part

En moi

Quand j'aurais enfin rangé

Mon désordre intérieur

Et fait taire

Ce vacarme au dehors


Et je voudrais un jour

Ne plus jamais renoncer

A fredonner

Comme un pinson

Plus jamais, jamais...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

pierrot 09/05/2009 04:12

j'adore ton pinson, et ce qui va avec

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the 15/05/2009 14:38


Piou piou ! :0093:


l'hirondelle 08/05/2009 23:10

Ouais, on a sorti les polaires, il fait 18° le matin, ça caille. Plus de moustiques et les abeilles dorment un peu mais se remettent au taf vers 10 h quand le soleil a tout réchauffé.

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the 15/05/2009 14:37


Jusqu'à dix heures t'es tranquille après c'est l'alerte  à la moustiquaire... Ca fait de petites journées...


Ma+Cocotte+(et+alors+) 05/05/2009 08:25

Parfois on est comme un coffre-fort...Mon coq, il me disait juste de trouver la clé.Un matin, on se réveille et on sait.Le prob, c'est qu'on n'a jamais la date de ce matin-là.Il arrive, c'est tout.Après, y a plus rien à dire, juste respirer doucement, sourire.Purée de bazar de semoule, je deviens gnangnan, c'est grave docteur ?

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the 08/05/2009 08:57


En attendant qu'il s'ouvre
On peut regarder par le trou de la serrure...
On voit le trésor qui nous attend.
Oh non t'es pas gnangnan, tu versifies !


l'hirondelle 05/05/2009 06:22

Je l'aime bien, il est  plein d'espoir le fredonnement de ton pison personnel, Seb, tu peux même ranger en l'écoutant si ça se trouve... Fredonnement de printemps, merci!Bises.

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the 08/05/2009 08:55


Bzzzzzzz, ya des abeilles chez vous là-bas loin loin ? C'est l'hiver, non ?


krismalo 04/05/2009 19:18

NE jamais renoncer Seb! en tout cas joli texte!!

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the 08/05/2009 08:52


Jamais jamais jamais mais c'est pas toujours toujours toujours facile