Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
HUGGYHOME

L'apologétique (malheureuse) de Sébastien acte 4

11 Octobre 2008 , Rédigé par Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger Publié dans #Deep ecology

III

1 Au commencement, l'Esprit Sain voletait, ça et là, complètement affolé, au-dessus des noirs océans, déchaînés et vides de tout, et les tempêtes poussaient devant elles des cyclones alourdis d'électricité, le fond de l'air était frais, et, pour tout dire, l'Esprit Saint avait un petit peu peur, tout seul au milieu de ce paysage un peu trop rokènrolle à Son goût.

2 Le premier jour, Dieu créa le Big Bang, lequel, par tout un jeu de causes et de conséquences variées et tout à fait logiques, démonstration qui ne sera pas reproduite ici, par souci de clarté, de concision et par le besoin de faire bref et d'aller à l'essentiel sans s'encombrer de fioritures et de digressions aussi vaines que déstabilisantes, lequel Big Bang, donc, qui finit par accoucher, je vous le donne Émile, du ciel, parfaitement, et de la terre, voilà, très bien la jolie brune au premier rang, oui, vous, avec le beau sourire, venez me voir à la fin du cours. Je vous connais, non ? Vous êtes de Montpellier ? En effet, Dieu était là depuis toute éternité, et il n'avait jamais eu envie de créer, avant.

3 Et il aurait tout à fait pu rester comme ça, après tout.

4 Qu'est-ce qu'il avait besoin de s'emmerder avec la Création ?

5 Hein ?

6 Ceci est un Mystère. Il en faut, dans les religions. Les voies du Seigneur sont impénétrables, écrivit un descendant de Noé, et il faudrait accrocher cette maxime au fronton de tous les temples de toutes les religions du Livre, sinon on se met à réfléchir et on en finit par conclure que Dieu n'existe pas aussi fort qu'il le devrait, ce qui serait un comble pour des religions qui ne sont que différentes expressions de cette même peur métaphysique sur laquelle Dieu aime jouer. C'est sa raison d'être, au fond.

7 Les hommes veulent savoir pourquoi ils existent.

7bis Ils sont comme ça.

7ter Mais nous n'en sommes pas encore là, si nous y arrivons jamais.

8 L'Eternel, qui commençait à fatiguer, n'avait plus qu'à se choisir un endroit sympa.

9 L'Eternel sortit Ses rétro-fusées en position d'atterrissage et élut une petit planète, qui était pile à bonne distance de son Soleil, ni trop chaude, ni trop froide.

«  - Planète, je te donne le nom de Terre. Tu es ronde, mais on te croira longtemps plate parce que c'est une évidence sensible ; seulement, il ne faut pas toujours se fier à sa première impression. J'ai dit. Hugh ! »

10 Seulement, la contrée était encore un peu austère, piquetée de volcans terribles et bombardée de météorites incandescents, vous parlez d'un endroit ! Alors, dans son immense et infinie sagesse, l'Eternel prit sa boîte de couleurs et quelques feuilles de papier Canson, puis il s'installa à plat ventre sur une plage, et il tira la langue pour mouiller son pinceau.

11 Car il avait encore envie de créer.

12 Mais le soleil se coucha vite, et Dieu comprit que la Terre était en rotation autour de son axe, car il était très intelligent.

13 Mais bon, c'est facile, d'être intelligent, quand on est Dieu. Non ?

14 Dieu rangea Sa boîte de couleur, et Il Se tourna sur le côté pour passer une bonne nuit, parce que tout ça L'avait un petit peu fatigué (preuve qu'Il n'était pas si fort que ça) quand même.

15 Au matin du deuxième jour, Dieu créa Le Catalogue de La Redoute.

16 Et Il vit que cela était bon.

16bis Et l'Eternel dit : « - Cela est bon. », parce que, quand on est content de Soi, il faut S'auto-congratuler ; en plus, à l'époque, Dieu n'avait encore personne pour chanter Ses louanges.

16 Avec ça, Il était enfin armé pour affronter la difficile existence de Dieu Unique.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

siratus 14/10/2008 22:07

Coucou, Seb ! Quel doux délire !Et moi qui vient de visiter la Grande Mosquée de Casablanca...et de lire Un juif libre de Michel Rachline (1975)...et mieux encore Le chant de la terre de Pierre Rabhi...  ;)Gros bisous

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger 16/10/2008 09:16


Oh oui, mon histoire fera des détours par la Judée...


La bernache 14/10/2008 09:40

Eh ben ! j'espère bien que tu vas continuer à nous instructionner ...c'est passionnant la Théologie avec toi cher Hérisson  ;-))

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger 16/10/2008 09:10


Ca picote


nymphéa 13/10/2008 15:08

C'est vrai seb ,c'que tu dis ..j'attends un moment important avec impatience , la création de......... je suis za genoux .!

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger 13/10/2008 20:34


On n'en a pas encore fini !


fELIX 13/10/2008 07:36

un réel questionnement derriere la vitre ....ps  mon code message aujourd'hui est CQQ      ( cherchez l'erreur !) 

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger 13/10/2008 20:33


"Au commencement, Dieu créa la contradiction"


Quichottine :0010: 12/10/2008 22:46

Là, je ris trop pour commenter, alors tant pis pour toi ! ;-))))))))

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger 13/10/2008 20:31


APologétique un peu foireuse... Y rien à ajouter d'abord. Mais ton passage me fait plaisir.