Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
HUGGYHOME

Rudeboy shufflin

28 Mai 2008 , Rédigé par Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger

L'aventure moderne, c'est dans les townships qu'il faut la vivre... Les sensations fortes. Les shoot d'adrénaline. La peur, la fuite ! C'est là qu'on constate l'ampleur du problème des grandes villes africaines, la violence et la pauvreté des populations des faubourgs. Les mystères de Paris et le chourineur, c'est de la petite bière, si on compare. C'est assez décourageant, il faut dire.
J'ai passé quelques semaines dans les faubourg de Nairobi.

Si vous avez écouté les infos récemment, vous vous souvenez forcément des émeutes qui ont enflammé le Kenya, après la contestation des résultats à l'élection présidentielle. Donc, vous avez une image du genre d'endroits où j'ai été hébergé. J'étais chez une amie, volontaire d'une association de chantiers de bénévoles internationaux, KVDA, Kenyan volunteers for development association. La première fois que je suis allé chez elle, c'était au terme d'un très long voyage en Matatu depuis Kampala, Ouganda. Ca faisait un sacrément long voyage...
Le "paradis" Kenyan, n'est qu'un mirage. Autant je me suis senti tranquille en Ouganda, autant qu'au Kenya, la violence était telle que j'en suis encore choqué, aujourd'hui. Et il paraît qu'il est des villes bien plus dangereuses que Nairobi.
En Ouganda, j'avais passé mon temps à faire la bombe avec mon guide ravissant, juste elle et moi, nous papillonnions - pas facile à dire, ça "papillonnions"- la fête était partout, les gens étaient positifs, on sentait le bonheur de n'être plus sous la dictature de l'abominable Amin Dada, et même si la vie n'y était pas rose, le gouvernement  en découd régulièrement avec des groupes armés sectaires - lire à ce sujet Allah n'est pas obligé, d'Ahmadou Kourouma au sujet des enfants-soldats, bref : à Kampala, j'ai senti de l'espoir.
Rien de tout ça à Nairobi.

On a traversé les faubourgs dans un autobus bondé... Vous voyez le métro, les jours de grève. Vous voyez ? Eh bien là, c'étaitpire, on était obligé de sortir les passagers au démonte-pneu... Avec mon chapeau de paille de travers et mon gros sac sur le ventre, je me sentais vraiment vulnérable. Une petite vieille d'au moins 45 piges... M'a laissé sa place assise. Je lui en suis encore reconnaissant. Depuis la gare routière, ça nous avait pris deux heures pour arriver. C'était la nuit. J'avais du mal à respirer, à cause des gaz d'échappement.
Mon amie m'avait dit : bon, on va arriver. Concentre toi Clivillé, tu fais exactement comme moi. Ah oui, que je lui dis, on joue à jacadit ? Mais non imbécile : tu cours !
Bon, j'ai pas couru assez vite, j'ai vu briller une lame : un rudeboy aux yeux fous m'a pris mon chapeau en me gratifiant d'un aimable "-fuck you", genre, si tu bronches je te crève. Run run run, qu'elle me répétait. Là, j'ai compris, j'ai tourné le dos à ce garnement, et j'ai galopé derrière elle jusqu'à, sa petite maison en tôle, recouverte de barbelé.
Mon beau chapeau... Un cadeau, bon sang !
Je le savais pourtant : j'avais déjà été attaqué à Nairobi. Je suis très naïf : je crois que si je suis aimable avec les gens, ils seront empli de bienveillance à mon égard... N'importe quoi !
J'étais quand même plutôt content d'êté rester entier.
La vie ne tient qu'à un fil.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Croco 29/05/2008 23:03

Dommage qu'on ne nous en parle pas comme ça, ce que tu racontes en dit plus long que tous les journaux télévisés incultes.

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger 30/05/2008 16:07


Si vous voulez des adresses, si vous avez envie de vous risquer pour la bone cause... Appelez-moi, et dites vous bien que vous ne servirez pas à grand-chose.


esther 29/05/2008 11:24

je vois que ce n'est pas avec toi que je devrais partir en vacances, mon assurance ne me le permettrait pas, lol!

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger 30/05/2008 16:05


T'as qu'à leur faire une fausse déclaration !


sarah frane 28/05/2008 22:27

merci d'être passée, oui "des gens bien", dans la même série, il y a "secret de famille" ds nouvelles sarah frane, que d'hypocrisie !........je viens de lire ton article, oui, tu l'as échappé belle, la vie ne tient qu'à un fil, comme tu dis, par contre, tu m'amuses en disant une petite vieille de 45 ans.....j'en ai 60, lol ! bisous

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger 30/05/2008 16:04


Oui mais tu n'habite pas les slams de NAirobi...


marlou 28/05/2008 22:26

Tes récits nous offrent la vie à plein nez, c'est du bon, Seb,du très bon

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger 30/05/2008 16:04


J'ai envie de vous emporter avec mes personnages...


val'r :0026: 28/05/2008 21:55

Et ce fil est bien fragile...

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger 30/05/2008 16:03


Très ténu.