Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
HUGGYHOME

Traduction automatique

27 Mai 2008 , Rédigé par Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger Publié dans #NOUVELLES

A la demande générale ("- Ouaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis), je donne une suitte à cette histoire d'hôpital. Un épilogue ? Je balance de mon roman comme ça, en fait... en désordre. C'était une suite possible de "les fauves de la saint-valentin", nouvelle déjà publiée sur mon blog.
Comme j'ai saucissoné, l'enchaînement n'est pas évident... Mais que voulez-vous ? Vous êtes si paresseux, ou si pressés, que si je balance 200 pages, je risque bien de vous faire fuir. Bon. La suite ?


Esa s’éclaircit la voix et commença à lire :


« Quatre tués dans le double attentat (…)

- Plus fort !

- QUATRE TUES DANS LE DOUBLE ATTENTAT DE LA SAINT-VALENTIN A KATONA - Au moins quatre morts et trente blessés graves dans le double-attentat à la bombe (…)

- C’était des grenades !

- Oui mais ici, je lis bombes, alors je dis bombes, tu vas pas commencer à m’emmerder ? Ecoute, chut !

- Bon.

- Silence ! Bon, où j’en suis moi ?

- Double-attentat à la bombe… 

- Hum ! Qui a secoué la banlieue de Katona juste après 21h hier soir. Parmi les victimes, M. Haïlé Tenta un étudiant Ethiopien de l'Université de Makerere, Mme Rosemary Kavuma, M. Katsiga, homme d'affaires de Muyenga, mort sur son siège quand l’explosion lui a déchiré l’estomac.

- Abrège.

- Je lis, oui, ou merde ? Son téléphone cellulaire a sonné continuellement pendant que les sauveteurs se précipitaient sur la scène du drame. Les secours ont dû amputer deux blessés sur place peu avant minuit, tandis qu’une troisième victime se vidait de son sang.. Plusieurs autres victimes ont été transférées à l'hôpital Nsambya. Le porte-parole de la police, Eric Masiré, a déclaré que « jusqu'à six personnes pourraient avoir été tuées. Trois sont mortes sur place, on a déclaré une autre personne morte une heure plus tard. Deux corps viennent juste d’être apportés à Mulago ».  Aucune arrestation n’a été effectuée. Les deux explosions se sont déclenchées à trois minutes d’intervalle au Family Shop, célèbre boîte de nuit de Niokabaokaba, sur la route de Muyenga. L’établissement fait partie de l’ensemble très couru de Niokabaokaba(…)

- Ils se répètent…

- On va jamais y arriver. C’est déjà assez difficile à prononcer comme ça, quoi, merde. L’établissement, donc, fait partie de l’ensemble très couru de Niokabaokaba dont les bars sont surtout fréquentés par des étrangers. Les blessés transférés à Mulago sont : Charles Balele, 16 ans, de Niokabaokaba, le membre inférieur gauche fracturé ; Violene Nabusokele, 21 ans, dans le coma, blessée à l’aine et au pied ; Natalia Lankuka, 32 ans, de Kyambogo, blessée à la poitrine. Parmi les victimes, on compte également un homme d’affaire Français, amputé du bras (…)

- Hum !

- Hum… un couple asiatique et un autre couple Ethiopien. Les témoins oculaires ont déclaré que la première détonation avait eu lieu dans l’entrée, bondée de couples célébrant le Jour de la Saint-Valentin. « Nous étions en train de nous enfuir, quand nous avons entendu une deuxième explosion dans le dancing. Il y avait du sang partout et des chaises fracassées avaient volé partout. Les gens hurlaient, les femmes poussaient des cris hystériques. Quelques blessés avaient les jambes arrachées et le corps d’un homme émergeait des ruines » Un autre témoin a témoigné

- "témoin a témoigné", c'est pas très heureux, comme formule...

-Tu sais que tu commences à m'emmerder, toi ? Je reprends : a témoigné qu'un vigile en faction avait été blessé dans l’explosion et qu’il avait perdu son pistolet : « Il a vu une personne suspecte, il a dégainé son arme, mais la deuxième explosion a retenti à ce moment même et il a été blessé à la jambe » a dit un témoin oculaire. La Police du commissariat voisin de Niokabaokaba est arrivée sur la scène trente minutes plus tard. Le reste des forces de l’ordre est arrivé à pied. A 23h, le personnel de sécurité en civil et les policiers en uniforme avaient bouclé l'accès, parmi eux le chef des services secrets militaires, Maj. Mayombo Noble. Parmi les décombres, devant le hall ravagé, on pouvait encore apercevoir des véhicules abandonnés portières grandes ouvertes dans la panique, les verres de bière à demi plein abandonnés sur les comptoirs, les roses rouges et les plateaux de viande rôtie éparpillés dans les flaques de sang.  »

Les explosions de la nuit dernière font suite à une série d’attentats qui secoue la ville depuis le 12 juillet 98, où des supporteurs de football ont été tués alors qu’ils regardaient la finale de la coupe du monde dans un bar de Katona. Plusieurs suspects ont été arrêtés dans ces affaires et inculpés de terrorisme.  »


Esa reprit sa respiration et jeta un œil sur le tas de bandelettes qui gisait devant lui.


« Et c’est quel journal, ça ? Demanda la momie.

- L’Eastern African du 23 février.

- Eh ben merde… Tu traduis bien !

- On peut dire que tu as fait une belle échappée !

- "Que tu l’as échappé belle », Esa.

- Eh, à peine sorti du coma et il me donne des leçons… Quand tu as vu Dieu, tu lui as dit que tu était Français ?

- Dieu est Français ?

- Parle pas de malheur. »



Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

marina.p. 07/06/2008 08:42

Pas beacoup de temps aujourd'hui, je lis donc en diagonale cet article et je découvre les deux dernières phrases. Alors là, je sais que dès que je peux dans le week-end, je prends le temps et je repasse par ici car j'adore leur ton !

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger 09/06/2008 17:20


Alors ?


Nevrosia 28/05/2008 21:52

Excellent ! J'aime beaucoup.

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger 30/05/2008 16:03


Moi aussi. J'aimerais bien y retourner. Malgré tout.


La bernache 28/05/2008 18:59

Pauvre PeuBeuReu...sa mère chauffe ( hic...?..LOL...) et ça va pas bien des masses ....le malheureux son langage est trouble à l'image de son moral grâvement atteint ...Hihihi...Je ne savais pas qu'un PC pouvait plonger dans un tel état de délabrement neuronal ..Hihihi....Je compatis  ;-))

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger 30/05/2008 16:00


Attned un peu que le tien tombe en panne...


pb-r 28/05/2008 11:43

Putain Seb, pas le temps de lire, ni leKenya non plus... Galère... La mère ne va pas des masses bien...ça chauffe... J'y vais. A+

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger 30/05/2008 15:53


Hé ? Msieur ? Msieur ?
Non rien...


La bernache 28/05/2008 07:28

Tu me donnes froid dans le dos ...amputé d'un bras...l'homme, le Français...brr...brr...quel horrible suspense ! je pense que c'est lui et qu'il n'a pas réalisé son malheur . Franchement je préfère des histoires comme ça aux récits trop roses - Ben oui quoi , c'est mon côté sombre ( comme tout le monde )  Merci pour la distraction  ;-)

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger 28/05/2008 07:54


C'est que c'est écrit comme ça dans le journal, mais l'eastern african donne les infos comme il peut.