Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
HUGGYHOME

GRIPPE AVIAIRE : petite piqûre de rappel

25 Février 2006 , Rédigé par Seb Publié dans #BIOSPHERIQUE

Bon, avant de commencer mon petit exposé, je voudrais présenter de très sincères excuses à ma colocutrice sur ce blog, car je vais revenir à des choses plus triviales et beaucoup moins littéraires ; je suis auteur de romans de gare, moi, pas prof de lettres à la Sorbonne.
Oui ? J'en vois déjà un qui lève la main au fond... Je vous écoute ?
"Les grippes ne sont-elles pas toutes aviaires ?"
Ah ! Je vois que nous avons un finasseur parmi nous ce soir. Mais c'est exact, vous avez tout à fait raison jeune homme, toutes les grippes sont aviaires, au départ. Aviaire, ça veut dire, "qui concerne les avions", pour ceux qui aiment le "la" teint. Heu, les oiseaux, pardon pardon, les oiseaux. Avius, avius (1) : oiseau. Voilà. C'est loin, le latin. Les grippes, donc, qui viennent nous visiter chaque automne nous ont d'abord été transmises par des volailles, puis elles ont muté et sont devenues transmissibles d'homme à homme, ou d'homme à femme, ça depend dans quel sens on s'emboîte.
Celui qui nous fait si peur s'appelle précisemment Hasch-Sink Haine-Hun, car il est très méchant : il tue une grande proportion de ses victimes. Il est même si mauvais qu'on lui donne de la majuscule et qu'on le surnomme LA grippe aviaire. THE, en anglais.
Hasch-Sink Haine-Hun en est à la phase 1, la moins dangereuse pour nous autres, les singes. Il faut vraiment y aller fort pour attraper ce virus : manipuler des cadavres de volailles infectées, les manger crus, croquer leurs fientes...
"- N'importe quoi. Et en plus on n'a pas le droit de dire de grossièretés sur OB, d'abord !"
Mais savez-vous, vous qui la ramenez tout le temps, qu'il est des pays où on se couche avec les poules, et pas seulement chez les vieux ?
La phase 2, ce sera quand le virus se propagera comme une rumeur. De vous à moi, si la pandémie commence (l'année prochaine ? plus tard ? Elle a le temps!) faites des provisions, achetez un fusil et abbattez quiconque -volatile ou non, tente de franchir votre seuil.
La prochaine fois je vous parlerai de la petite salmonelle que j'élève en mon sein, heu, en mon intestin, pardon.

(1) Avis, is, oui, bon, ça va, hein ! J'ai bien le droit d'être oiseux si ça me chante.





Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

seb 27/02/2006 21:15

Un piaf a maculé le capot de ma belle r19. Les pompiers n'ont pas daigné de déplacer. Que faire ?

marie 27/02/2006 18:44

ton virus, il ressemble à un hérisson qui aurait avalé une balle de tennis. c'est vraiment con les oiseaux, ça bouffe n'importe quoi.

alain Ackbar 27/02/2006 12:20

mon patron aussi il aime dormir avec des poules surtout si elles sont blondes...

Totoseb 26/02/2006 20:56

A ce propos tu sais que Giscard a eu 80 ans ?

marie 26/02/2006 11:50

gnagnagna. on se moque pas des faiblesses des vieux.