Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
HUGGYHOME

Egotisme et fracture du moi

30 Janvier 2008 , Rédigé par Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger Publié dans #PERSONNELLEMENT -MOI - JE

012.JPG
  • Alors, Seb ?

  • Quoi, encore ?

  • Ça avance ?

  • Quoi, ça avance ? Qu'est-ce que ça veut dire, ça ?

  • Houla.

  • Non, mais vazy... Si t'as quelque chose à me dire... Dis le, sois pas sournois, je t'ai repéré, va.

  • Houla.

  • Quoi, quoi, quoi, houla ? Je sais bien ce que tu attends de moi, mais là, t'es bien baisé, je ne dirai rien, et je ne parlerai pas non plus. Na.

  • Houla. Houlala.

  • De toutes façons, je sais ce que tu vas me dire.

  • Ah oui ?

  • Oui.

  • Et qu'est-ce que je vais te dire ?

  • Tu vas me dire « Alors, Seb ? » avec un ton mielleux, là, hm, je te connais !

  • Et ensuite ?

  • Ensuite, tu vas me demander ousque j'en suis.

  • C'est vrai.

  • Hmpf ? T'as du feu ?

  • Sur la table, là.

  • Où ?

  • Ici.

  • Là ?

  • Mais non, là, espèce d'âne, arrête de regarder mon doigt ! La gomme !

  • Ah.

  • Voilà.

  • Hmpf... Hhhh... Merci.

  • T'es tendu, pas vrai ?

  • Mm.

  • Alors ? Ousque t'en es ?

  • Bof... J'avance dans la vie.

  • Bien. Et dans ton roman ?

  • Un peu.

  • Combien ?

  • Heu, pas beaucoup.

  • Cent pages ?

  • Houla !

  • Moins ?

  • Quand même !

  • Soixante-dix, quatre-vingt ?

  • Non non, pas tant que ça !

  • La moitié ?

  • Comme tu y vas.

  • Le tiers, le quart ?

  • Heu... A peine... En fait, j'ai fait dix lignes.

  • Non mais à la limite, j'aurais préféré que tu ne m'avoues rien. C'est pire, de ne presque rien faire. T'as rien branlé, en somme.

  • Boa, j'y ai beaucoup pensé, si tu veux. J'ai un synopsis !

  • Ouais, c'est bien ce que je te dis : t'as rien branlé.

  • Non, mais je sens que ça vient, là. De toutes façons ; je n'ai même pas d'ordinateur. Et puis je veux lui donner une forme particulière...

  • Je veux, je veux... Et les petits cahiers que ta chérie t'as offerts ?

  • Je m'en sers pour lui écrire des poèmes. Je fais aussi des chroniques pour mon blog.

  • Ton quoi ?

  • Mon blog.

  • Pff ! C'est des conneries, ça !

  • Ben non, tout le monde dit que c'est l'avenir de la littérature... Et puis tout de même, des poèmes ! C'est important.

  • Oui oui bon d'accord, c'est vrai, j'en ai lu, il y en même des bons...

  • Tu vas sur mon blog ?

  • Oui, bon, mais je ne parle pas de ça. Tu crois que ta copine, elle t'a payé de quoi écrire pour que tu lui fasses des poèmes ! Bin ouais, aussi. Seb Seb Seb... Tu la mésestimes...

  • Dis pas ça.

  • Si, je le dis : elle, elle croit en toi, elle. Ça lui fait plaisir, tes rimes, c'est certain, tu sais la faire rougir, mais crois-moi, c'est pas ce qu'elle attend de toi. Et les autres non plus, d'ailleurs.

  • Quels autres ? Arrête de faire le con, Sébastien. Je parle de tes lecteurs.

  • Ah... Eux... Ouais, ouais, ouais...

  • Ils attendent l'explosion.

  • Mm. Mouais. Depuis que je fume plus de shit, j'ai du mal. Je me sens entravé. Bloqué.

  • Je vais te foutre mon poing sur la gueule ! Et puis tu as vu comme tu picoles : tu viens de te resservir un verre !

  • C'est à dire que je viens de renverser l'autre...

  • C'est pas faux ; mais tu vas quand même le boire !

  • C'est pas faux non plus. Mais j'ai besoin de partir, moi !De ne plus me sentir, de ne plus me disperser...

  • Tu as surtout besoin de n'avoir plus peur, hein ? C'est flippant, d'écrire ? Qu'est-ce que tu risques ? C'est si terrible ?

  • C'est gros. Très gros. Très haut. Insurmontable ! T'imagines pas le taf que ça peut être.

  • Oh que si ! Je t'ai vu écrire des milliers de pages ! Je vois très bien ! Mais tu écris bien, Seb, tu sais embarquer tes lecteurs, tes joies, tes remarques, tes colères, tes points-virgules, putain Seb, tu es assis sur un tas d'or ! Tu n'en profites pas, tu chichites, tu ergotes, tu manges des pâtes !

  • Mm. Arrête, tu va me faire rougir...

  • Rougir mon cul ! Rougir ? Mon cul !

  • Pff... Je ne suis pas Queneau, moi...

  • Queneau, mon cul ! T'es qu'un putain de fainéant ! Un ramier ! Un velléitaire ! Un mou ! Un couille-molle !

  • Eh, oh, ça va bien, hein ? Si tu crois que c'est facile, toi, t'as que de ta grande gueule à t'occuper ! J'ai eu des problèmes, moi ! Je divorce, je galère dans un taf de merde...

  • Je vais pleurer. C'est trop triste. Mais avant, tu en étais au même point littéraire, et tu n'avais pas tous ces prétextes. Et puis je croyais que tu travaillais de nuit pour pouvoir écrire, justement... Je vais te la dire la vérité, même si tu la connais déjà et que tu n'aimes pas l'entendre, tu as toujours été comme ça : décevant.

  • Oui, c'est vrai... mais je finirai bien par te surprendre. Et puis si tu crois que c'est comme ça que tu vas me avancer, en me plongeant la tête dans la merde...

  • Je ne crois rien : je constate des faits. Tiens : ton roman.

  • Quoi, mon roman ?

  • Tu avais commencé un truc super, entraînant, drôle, plein de suspense, sur Sarko, et puis tu t'es arrêté. On se demande bien pourquoi.

  • Il est allé plus vite que moi.

  • Mais que dalle, que dalle ! C'est TOI, l'écrivain, le maître du temps, tu peux en faire ce que tu veux, de cette histoire.

  • C'est vrai, j'y pense souvent...

  • Oui, et bien tu as assez pensé, maintenant. Il faut se remettre en mouvement. Je sais ce que tu avances, quand il le faut. Tu es capable d'être fort. Tu es bon.

  • J'ai l'impression d'entendre mes grands-frères.

  • Ils savent de quoi si tu es capable, tes grands frères. Écoute-les un petit peu, et fonce, bordel, fonce ! Tu déchires tout, arrête de te morfondre. Sois pas con. Retombe pas, tu es bien parti, là, non ?

  • Si.

  • Alors, Seb ?

  • Ok. Ça marche.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

gzavié 08/02/2008 19:34

qu'est-ce t'es beau mon poulet...
biz

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger 09/02/2008 18:15

T'as vi ça ?

Hervé 06/02/2008 20:22

Eh bien  mon gars, je ne savais pas que tu étais reviendu sur le ouèbe et la blogoboule.Je pensais que tu avais décroché sérieux de ton blog .Donc moi je dis c'est trop de la balle tout ça et en avant pour de nouvelles aventures à faire chier les cons, pleurer les fumiers et  faire marrer nos copines (qui rigolent pour un rien ,faut avouer).

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger 07/02/2008 20:42

Haa... je crois que je suis encore accroc, mais oui, j'ai sérieusement levé le pied ; j'en fume moins.
C'est vrai que c'est facile... Mais ça leur fait tellement plaisir !

Nevrosia 31/01/2008 22:15

Et il écrivit....Sainte Thommasse

le Croco 31/01/2008 19:13

Alors, ça y est ? t'es à fond ?Alors qu'est-ce que tu fais là ?

Urban :0074: 31/01/2008 13:45

J'ai aucun doute quand tu vas t'y mettre , ça va chié :-D Vas y Seb Bon aprem' @+

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger 31/01/2008 17:03

boudiou l'gars !