Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
HUGGYHOME

Psychanalyse ondulatoire

16 Octobre 2007 , Rédigé par Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger Publié dans #FILE - Ô - SOPHIE !

L'autre jour, j'écoutais Nonobstant, la nouvelle émission d'Yves Calvi (un peu chauve, mais c'est de la radio), sur France Inter, donc. A 17 heures. L'invité était le fameux psychiatre spécialiste de l'adolescence, Marcel Ruffo. J'adore Ruffo. On a tout de suite envie de se confier à lui, de s'en faire un ami, qu'il nous fasse un câlin.
Bref.
Calvi rapporte, au fil de l'entretien, une série de questions que des ados ont posées à Ruffo dans le cadre d'une (ou un ?) interview dans Télérama.
Vous me suivez toujours, là ? Non, parce que moi, j'ai l'impression de m'embrouiller. 
Bref.
Une de ces questions était celle-ci : 

Peut-on être maître de ses actes alors que l'inconscient est si puissant ?

Bon, Ruffo n'a pas répondu, on a juste senti son sourire bienveillant. De toutes façons, c'est une petite émission de trente minutes. Et ce sont des entretiens, on est surtout là pour parler de l'entretenu (on dit, ça ? l'interviewvé ?), de son actu, tout ça. 
Mais moi, cette question, je sens bien qu'il y a quelque chose derrière.
Aussi je vous la pose :
 
 
Selon vous, peut-on être maître de ses actes alors que l'inconscient est si puissant ?


Allez, au boulot.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Serge 28/10/2007 13:47

Ils sont décidément désespérant et ridicules les commentaires de l’Illustre qui pédale dans la choucroute en confondant tout (comme il le dit lui même... hihi ! ) Il est demandé « maîtrise des actes » et il  répond à « libre des actes » !Maîtrise et liberté… Ça me rappelle le faux ami anglais :  To control.Noter au passage les sempiternels gruaux fascho et karmiques qui empèsent sa conscience…Ou son inconscience…Au royaume des fallacieux, voilà bien le drôll qui est venu encore une fois dégueulasser un débat.Ben non, il ne sait pas lire, et ici c’est flagrant d’inculture et d’irrespect ! Sans compter les fautes dues à sa rage non contenue.…Bien entendu… Enfin bon, tu as répondu poliment et intelligemment Seb. C’est ce qui compte. PS : Si tu le juges nécessaire, tu peux poubelliser mon commentaire. Il n’y aura pas de mal  t’inquiète. Bye Seb.

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger 28/10/2007 15:08

Un coup de torchon suffit pour essuyer les salissures... je ne poubellise pas les commentaires, en général. surtout pas ceux des amis.

occhio 20/10/2007 17:00

C'est marrant, j'ai entendu une interview d'un spécialiste du cerveau, sur France Musique cette semaine. Il a dit à un moment que l'Homme était l'espèce la plus irrationnelle de la planète. J'ai réfléchi (si si) et je me suis dit que c'étais en effet très prétentieux de penser agir par la grâce de la raison seule. L'affectif est primordial, c'est ce qui nous fait peur mais c'est aussi ce qui nous sauve en même temps de tous les totalitarismes.

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger 21/10/2007 16:07

oui, les gens sont si cons.

Lhuna/Angélique. 20/10/2007 06:07

Oulalala ! un moment que j'étais pas venue et tu remplis des pages et des pages! mais comment fais-tu?Je te rassure des lapsus j'en fait au moins un toutes les dix secondes, des actes manqués j'en ai rempli ma vie jusqu'à maintenant, des tics et des tocs j'en ai pas c'est déjà ça, des manies non plus, des évitements non plus je regarde droit dans les yeux et je dis m.... des phobies je ne m'en connais paraît que je suis inconsciente ! tu vois pas besoin d'un psy je suis bien dans mes baskets !

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger 20/10/2007 14:38

Hé mais tout le monde passe ses nuits debouts !
Comment je fais ? Je suis inspiré !

orlando de rudder 18/10/2007 18:28

Autre chose, et c'et bien pkus gênant: libre de ses actes, pourquoipas?Mais on en est surtout RESPONSABLE! Que ml'on soit u non ditirifgé par un insconscient aussi facho qu'un horoscope ou que le prétendu Karma! Et là, la question prend un autre sens. Le;problème vient quand on veut "penser par soi-m^me" en ne copprenant pas qu'on ne peut que répéter le trivial l'élémentaire qui est résolu depuis longtemps.Construire, se construire, c'et un apprentissage par les autres! MAis on croit "savoir penser"! c'et comme si on voulait construire une maison en ignorant la maçonnerie,la charpente, en la réinventant au fur et à mesure: ratage assuré! Et ça peut conduire aux névroses.D'autant plus qu'on est forcément "influencé", comme on dit,par les modes de pensées en vogue...Eh oui, rien ne remplace une culture en marche, généreuse, gourmande, humaniste! Rien e nremplace un ego heureux, fécond, Ouvert, bienveillant qui dépasse cette question par son existence même! RESPONSABLE! Ca peut faire très mal!  Hi! hi!

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger 18/10/2007 19:10

Remettons nous dans le contexte "journalistique" de ce billet : je ne faisais que rapporter la question d'un quidam à un psychiatre. Un ado, en l'occurence, qui, à son stade de développement intellectuel -la recherche de la limite- peut légitimement poser la question au médecin spécialiste. Et je pense qu'on peut construire une maison sans rien savoir. Il faut prendre le temps, et de savoir déconstruire aussi patiemment qu'on a mal monté les moellons. Réfléchir à ses erreurs, comprendre ses échecs, reprendre la charpente, consolider les fondations. Bref, il y a un bien inconscient puissant (une éducation, des interdits, des expériences) qui, quand il est verbalisé -dans le dialogue avec l'ami, avec l'analyste, le parent, dans la reflexion introspective, peut être surpassé et intégré à la conscience. C'est le travail de toute une vie. Quand nous savons, nous nous connaissons mieux, nous avançons et nous sommes heureux. Alors oui, nous pouvons être MAITRES de nos actes. La responsabilité n'est pas le sujet, mais c'était une question piège. Et en philosophie, il faut faire vachement gaffe au hors-sujet.

orlando de rudder 18/10/2007 18:20

Houlà! Oser poser une tele question! Penser que l'inconscient est en-dehors de la volition! Pédaler dans la choucroute en confoindant tout! Imaginer l'inconscient ou ce qu'on appelle ainsi comme un tyran intérieur! Voire come "autre" alors qu'il est ou serait constitutif!Comment peut-on être libre alors qu'on a un foie qui digère de telle ou telle manière? Ou des pieds fragiles? LEs questions triviales en cachent bien d'autres!  De plus elles révèlent... Penser, ça s'apprend et c'est une DISCIPLINE.Et nonpas des questions de magazine de salle d'attente! "Pense, pense,pense" disait un grnd philosophe: Winnie l'Ourson!NE voyez vous pas pourquoi cette question est triviale? ET pourquoi, ne pas lire l' Invention de soi" de JEan-Paul Kaufmann qui fait mieux qu'y répondre...parce que ça fait penser vraiment, complexe, profond, vrai? Oui, cette question peut faire sourire!  Et ne mérite pas de réponse. Sauf si,c'est un gamin qui la pose! MAturité!

Sébastien Clivillé, Hagaär Dünor, Totoseb, the Toxic Avenger 18/10/2007 19:12

Justement, la question est ici posée sans présupposé.