Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
HUGGYHOME

Belle Ardèche

2 Septembre 2007 , Rédigé par Seb

dsc04456.jpgJe loge ici, à Maleval le Haut, entre deux habitants et trente brebis.

L'ardéchois se plaint du manque d'intérêt que suscite son département auprès des autorités. C'est vrai que dès que l'on passe en Haute-Loire, les routes s'enrobent aussitôt de bitume frais et bien lisse, le long de pimpantes lignes discontinues, témoins du retour de la civilisation après trois semaines passées en Ardèche. L'Ardèche... Hmpf ! Où les pandores se méfient d'une population réputée farouche et réfractaire. J'aime ces partisans dans leurs retranchements... La montagne, ses vallées secrètes et ses lacets de Moebius, d'où l'on se lance à l'assaut de la montagne ancienne (comme c'est dit dans le guide) et de ses plateaux imprenables. Vercingétorix aurait pu se retrancher ici. Il ne l'a pas fait, va savoir pourquoi il est allé s'enfarger sur celui d'Alésia, non mais franchement, je vous demande un peu ?
C'est ici que commença le monde, le Monde, pardon, et même, le Fils de l'Homme (ou son frère) se serait arrêté ici. Il mangea une châtaigne ; c'est ainsi que naquit le Mont Gerbier de Jonc, source (authentique, unique et véritable) de tant d'inspiration. J'aime aussi l'Ardèche de la rivière, entre le frais des gorges profondes -hm- et le froufrou brûlant des criquets séducteurs, la quéquette à l'air. Le monde fantasmé... 
Je vous aurais bien fait une belle description de paysage, mais je suis bloqué depuis que j'ai compris comment Léonard peignait le sfumato... Pas au niveau, Totoseb ! J'aurais pas la patience. Je ne sais pas faire les descriptions de paysages. Trop distrait. Les petites choses sous mon nez, là oui, je peux éventuellement vous les faire surgir, le cul des bourdons dans les liserons, par exemple, et même tous ceux qui s'offrent à mon regard, je pourrais vous les refaire. Rien n'est, tout est devenir ; seulement,  je ne sais pas dire le chamboulement de la montagne, je ne connais pas l'avenir du lit de la rivière, mais voici un tourbillon sous le rocher en pente douce, l'hélicoptère du platane s'y engloutit, puis jaillit, là ! voyez les méduses des hautes sphères qui s'effilochent en cotonneux filaments ; roulez-le dans la paume,
humez ce parfum pimenté des serpolets de dessous le genêt.
Les pieds au frais, à l'ombre constellée des grands aulnes, je suis bien, en Ardèche. Aussi le moment est venu de se taire  : je ne sais rien dire du beau, mais je suis heureux d'exister près de lui.

Mmmmmmmmmm.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Line 07/01/2008 19:39

qu'est-ce que tu fais dans mon pays Seb ? Vacances ? bizzune revenante qui espère que tu te portes bien où que tu sois

karine 04/09/2007 12:34

bon je lie un peu tout .... revenant doucement sur mon clavier et ses touches ! Le beau c toutes ces petites choses qui nous touchent, auxquelles on repense avec plaisir, émotions, .... devenant des "madeleines" ... à notre insu ... enfin c ce qui me vient là mais chacun à son regard. Ce que je trouve beau c'est qu'on puisse le partager !

Seb 04/09/2007 19:15

bienvenue ! ton mail t'as encore oublié !

Stéphane 03/09/2007 19:21

Trés joli ton texte et c'est vrai que c'est beau l'Ardèche c'est pas loin de chez moi et j'y passe pour aller en Lozère.Bonne soirée

Seb 04/09/2007 10:02

T'as vu l'état des routes ?

sumi 03/09/2007 15:11

s'enfarger ça c'est une belle expression,@+

Seb 04/09/2007 10:01

C'est Québéquois !

Quichottine 02/09/2007 23:08

Ben, ça n'a pas d'importance, le principal, c'est que tu continues comme ça... et que tu n'aies pas les chevilles qui gonfflent parce que sinon tu ne vas plus rentrer dans tes baskets et que pour jouer au ballon avec ton fiston ce sera pas pratique !

Seb 03/09/2007 00:01

Surtout qu'il est gaucher...