Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
HUGGYHOME

Burnin' And lootin'

23 Avril 2007 , Rédigé par Seb

sego.jpgThis morning I woke up in a curfew;
O God, I was a prisoner, too - yeah!
Could not recognize the faces standing over me;
They were all dressed in uniforms of brutality. Eh!

How many rivers do we have to cross,
Before we can talk to the boss? Eh!
All that we got, it seems we have lost;
We must have really paid the cost.

(That's why we gonna be)
Burnin' and a-lootin' tonight;
(Say we gonna burn and loot)
Burnin' and a-lootin' tonight;
(One more thing)
Burnin' all pollution tonight;
(Oh, yeah, yeah)
Burnin' all illusion tonight.

Oh, stop them!

Give me the food and let me grow;
Let the Roots Man take a blow.
All them drugs gonna make you slow now;
It's not the music of the ghetto. Eh!

Weepin' and a-wailin' tonight;
(Ooh, can't stop the tears!)
Weepin' and a-wailin' tonight;
(We've been suffering these long, long-a years)
Weepin' and a-wailin' tonight
(Will you say cheer?)
Weepin' and a-wailin' tonight
(...)

Give me the food and let me grow;
Let the roots man take a blow.
All them drugs gonna make you slow;
It's not the music of the ghetto.

We gonna be burnin' and a-lootin' tonight;
(To survive, yeah!)
Burnin' and a-lootin' tonight;
(Save your babies' lives)
Burning all pollution tonight;
(Pollution ...)
Burning all illusion tonight
(Lord-a, Lord-a, Lord-a, Lord!)

Burning and a-looting tonight;
Burning and a-looting tonight;
Burning all pollution tonight. /fadeout/

Bob Marley

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

orlando de rudder 14/08/2007 21:20

En dehors de toute polémique, je trouve un peu fâcheux les commentaires de serge...  JE ne vois pas de quoi il parle,à propos de mes enfants et c'est assez curieux de publier de telele choses sur la vie privée, supposée des gens!De plus, je n'ai JAMAIS geessé le premier TOTOSEB, il a vraiment commencé en traitat fort à la légère els infos que je lui ai données sur l'écoterrorisme dont la pensée et les actes se répandent depuis aux USA... Pour Serge, je crois qu'il n'y a rien à faire: je ne comprends même pas sur quoi porte cette diffamation! Sur ADN,on peut lire le texte et l'on verra que ce n'est pas monstrueux! Juste une blague anti-sarkozy! Je ne laisserais jamais publie rdes choses concernant la vie privée des gens -réelle sou supposées- sur mon blog! Je rappelle que Sege accuse Pascal Perrot ( iblog insurrection poétique) de pédophilie! Il ne le connaît pas, ne l'a jamais renontré.Comme moi, d'ailleurs, je n'ai jamais renontré ce Serge. Bon, je ne porterai pas plainte,mais tout de même! LA bassese de ce serge est phénoménale!  LE publier est assez moche... L'intention de nuire est patente! Hé ou!i

Seb 19/08/2007 00:58

Chacun est responsable de ce qu'il écrit. Mais je crois qu'il vous déteste vraiment et que tous les moyens sont bons pour vous titiller. Mais que lui avez vous donc fait ?

Serge 25/04/2007 12:40

Il brave les monstres de la nuit,
Jusqu’au petit matin
Jusqu’à ce que ses yeux à lui
Se ferment jusqu’à demain…
C’est un peu sa chèvre de vie,
La chèvre de Monsieur Sébastien…
Qui combat la meute des loups gris
Pour apaiser tous les chagrins…

Ces huit lignes pour répondre à ta présentation affichées à gauche sur ton blog, viii sous ta zolie photo :o))
PS : Le commentaire juste au dessus est signé Orlando. Mais ce n’est pas de lui, j’en ai la certitude !!! Il s’agit d’un mauvais plaisant assez con pour croire qu’il allait raviver une haine farouche et se délecter des bouts de viande qui éclateraient dans tous les coins… Si tu savais comme je suis content de lire ta réponse Seb ! Cette main tendue en signe de Paix est un signal fort…
Mais connaissant bien l’Orlando, connaissant bien ses méthodes assassines déjà utilisées contre Hémi, contre des mineurs sur leurs blogs, contre ses propres enfants qu’il a abandonnés aux tortures familiales, contre tout ce qui est amour maladroit mais sincère, contre tout ce qui est aspiration à des bonheurs, contre tout ce qui est éloigné de la « science » de ses chères lectures, contre tout ce qui est famille,  fais gaffe à ta main ! Il n’est capable que d’une chose, c’est de la mordre et de l’envenimer. Ignore le comme tu as déjà commencé à le faire ! Chaque message qui lui est adressé est pitance de confiture à un cochon assassin… Il est un monstre de haine, suffisamment blessé pour tuer. Sa dernière en date est quand même d’associer le trigramme ADN à « Ankulons Des N’enfants ! Et ça le fait rire LUI ! Lui qui fustige les « Durafour crématoires »!
Il se dévoile enfin et il est ignoble dans le pire! Ecoeurant…

Seb 25/04/2007 17:57

Hey Sergej'ai bien cru que tu avais créé un blog !Je crois qu'il s'agit véritablement d'un post d'Orlando qui s'agite en ce moment. Je lui tends la main, sans grandes illusions -mais cette main est gantée de mailles.J'ai la faiblesse de croire que la proximité de la fin va lui faire réaliser l'absurdité de son animosité.

Gabe 25/04/2007 11:57

Ecoutez ce groupe Parisien: Eight Point six (8°6) dans Bad bad reggae c'est un groupe parisien bien sympa....

Sinon il y a le cd "votez" qui rixque de raisonner dans les prochaines manifestations....

++++ J'en ai marre de penser à Sarkozy vivement que je quitte ce pays ou la seul chose qui reste belle sont l'humanité de certaines personnes et le soleil rayonnant dans mon jardin (intérieur et réel) ++++

Seb 25/04/2007 18:04

Mais rien n'est perdu, Gabe, au contraire, l'espoir est grand !

orlando de rudder 24/04/2007 22:18

Rien à voir.Ceci paraît après-demain sur mon blog. Il erai bon de me laisser ue adresse.Je ne suis pas du genre, moi, à ne pas faire ce que je dis.Encore bravo: Ce comemntaire peut ête publié ou non, à vote choix. Rien ne pourra faire que vous n'ayiez pas écrit une chose ignoble.Voici le post. C'eat effectivement une dernière volonté.Je suis, moi, en accord avec mes paroles:
 
Je sors de chez le médecin.Je vais bien.N'empêche que je suis malade et qu'il va bien falloir penser à vir u notaire.Je n'ai rien, mais il y a les droits sur mes livres, des trucs.
En plus je déposera une enveloppe pour ma fille et mes fils. Elle sera en réponse à ça, qu'écrivit Totoseb à mon intention:
Demande à tes héritiers de m'envoyer un faire-part, pour le jour où tu creveras : j'irai cracher sur ta tombe.
Ceci parce que je lui ai appris que l'écoterrorisme existe, que c'est un danger réel..Et que je ne suis pas d'accord avec sa haine des chasseurs, même en étant contre la chasse...Comme je suis malade et qu'il est plus jeune que moi, bref, cela peut se présenter... Je souhaite qu'il soi en accord ses dires. Qu'il ne se débine pas. Lui qui "ne mâche pas ses mots" doit aller au bout de son indignité. Ca ne me fera rien. Mais ça lui montrera peut-être ce qu'il a décidé d'être...
C'est drôle, la profanation des tombes est à la mode ces temps-ci. Pour d'autres raisons: Totoseb n'y est pour rien.  Mais l'idée même de profaner,la veulerie, la bassesse ont toutes un point commun, sont de même anture, quelle que soit la cible.
Mes enfants comprendront. Peut-être faudra t-il photographier. Sans qu'on voie le visage du coupable: je veux qu'il soit impuni. Il ne doit courir aucun risque.Seulement celui d'être lui-même...
En apprenant à mâcher ses mots.
Envoyer la photo à la presse locale? Il serait bon que de la publicité soit faite à ce sujet. Toujours sans risques pour le cracheur...
Ceci est un défi. Je ne plaisante pas. Il y a des choses profondes dans la vie... Et dans la mort.
 

Seb 25/04/2007 08:31

Je ne veux pas taper sur toi Orlando. Mais tu m'as tellement agoni d'invectives que la colère a pris le dessus. D'ailleurs, ce post ne te citait pas. Tu es malade et je pense à ta peur, à ta soufrance... Sincèrement, je suis sans haine à ton égard ; si je t'ai blessé, c'est parce que tu m'as traité bien plus durement que ne le méritait cette polémique. Je voulais que tu quittes mes pages.La médecine, et le courage, peuvent vaincre la maladie. Je sais que tu es opiniâtre.Faisons la paix.

zara whites 23/04/2007 19:39

on dirait qu'il a vécue en France, Bob

Seb 25/04/2007 08:32

Ou alors c'est la France qui devient la Jamaïque... Sans la beuh !